Astrorock

Gabarit L1m84 83 kg. - 58 ans - Niveau Avancé
Localisation: Seine-Saint-Denis

Quiver: SUP [44] - Pagaies [10]


Rider Profil

- Actualisé le 17 oct. 2016

SUP depuis: 2012 (Entre 50 et 100 sessions/an)

Pratique le SUP une grande partie de l'année en Balade, Race,

Autres sports de glisse: plus maintenant, mais j'ai un gros passe en windsurf et en deriveur.

Ce que j'aime dans le SUP: la simplicite: une planche, une pagaie, de l'eau et ca roule.

Ma première planche de SUP: une fanatic 10.6 allround.

Coté matos, je préfère ramer sur une planche Equilibrée

Mon quiver: une corran idusi. un gonflablde de 17 pour la riviere et pour les courses longues distances.

un proto 3bay 5metres de pleine mer rapide, confortable, sure.

Mes pagaies: une qb trifecta 86 pour la grande polyvalence, la petite taille, la performance et l'incroyable manche qb.

205cm.

Mes parcours de balade

Finistère Le ster du guilvinec ou le paradis du sup Balade : de 5 a 20km - 1h a 3h En ligne
Val-de-Marne La marne entre l'ile des loups et gournay sur marne Balade : 22km - 3h. En ligne

Mes planches (Je les ai)

sic x pro 14'0 x 26.0 - 253L
Ajouté au quiver le 12 oct. 2019 - Avis du 12 oct. 2019 - modifié le 24 oct. 2019
Usage: Race sur eau plate ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Moyenne

cr statique les dimensions de la 14x26: one foot off av: 23 one foot off ar: 36 maitre baux au milieu. tableau ar: 20cm. double bouchain de 4 cm sous la planche et de 5cm de hauteur. il s'estompe pour finir a 1cmx1cm au tableau arriere. planche tres peu epaisse au niveau des pieds: 14cm. etrave 11cm, canoë sur 20cm, et poupe 5cm. pont creusé de 3cm qui descend vers l'ar pour evacuer l'eau. le rail us commence a 20cm de l'ar. J'ai mesure la ligne de rocker. a l'av 1cm sur 130cm. a l'ar gros kick tail de 8cm sur 130 cm. decoration tres sobre. rouge, gris, blanc. la planche est belle, racée. la poignee centrale est la meilleure du marché, équilibrée, tres confortable au portage. pad confortable. aileron weed de 8,5 de qualité moyenne, pas mieux mais pas pire que ce qu'on trouve, helas, dans toutes les marques... le shape date de 2014. la carene n'est pas plate, en coupe laterale ca donne un v arrondis sur toute la longueur qui degage le rail de 5mm. au plus large la partie basse fait 23 pouces du fait du double bouchain. les flancs sont droits du fait du double bouchain. ce qui laisse presager une planche technique, aux reactions douces et facilement rattrapable du fait du double rail. de plus le pont est bas, gage de stabilité quand ca brasse. le poids est de 11,7 kg toute équipée. c'est très leger et la reputation justifiée de sic est la solidité.

- Avis du 16 oct. 2019
Usage: Race sur eau plate ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Moyenne

essai dynamique sur la marne. avec conditions ventées et très clapoteuse, et pur plat. sortie 1. pas de vent, plat. je ne suis plus si jeune, je suis lourd, mais surtout j'ai un centre de gravité haut placé. je partais circonspect. ca c'est tres bien passé, on retrouve les sensation de la x14 28.5 mais ca file plus vite. le geste de pagaie est plus efficace du fait de la largeur diminuée. c'est évidement plus exigeant pour les jambes. le ressenti est comme sur toutes les x d'une glisse douce, facile, fluide. le flotteur tolère une position pas pile au bon endroit pour fonctionner et toujours cette facilité sur les petites rides. sortie 2. du vent, fort, du clapot de 20cm dans l'axe de la riviere. downwind puis upwind. sur la partie downwind on s'amuse bien, c'est vivant, la carene a double bouchain fonctionne efficacement et quand la planche surfe on se retrouve sur une 23. pas de problèmes d'enfournement malgré le peu de volume de l'etrave. le retour face au vent est plus facile qu'avec la 28.5. on arrive tres facilement a maintenir la planche sur sa trajectoire. ca file facilement. le faible volume et donc la faible prise au vent sont un gros point fort d'autant que le travail sur le volume est très fin. On trouve encore des x14 neuves a 1500€ version carbones. a ce prix c'est cadeaux tant la conception de ces planches est aboutie. on est tres loin des planches de flat modernes a bien plus de 300l et multis concaves mais on y gagne en polyvalence, en poids et en facilité. Si vous ne cherchez pas la derniere nouveauté qui sera demodée par le modele de l'année prochaine où on vous expliquera le contraire de ce qu'on prétend avec le modele de cette année, précipitez vous. et puis les planches à double bouchains sont rares alors que c'est un shape qui résout beaucoup des contradictions qui amènent aux abomination actuelles.

surfpistols white water sprint 11'0 x 32.0
Ajouté au quiver le 20 mai 2019 - Avis du 20 mai 2019 - modifié le 24 mai 2019
Usage: Eau vive ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Moyenne

Quand je me suis lancé dans la pratique white water, j'ai démarré sur cette planche, à l'état de prototype. Totalement novice je me suis trouvé de suite à l'aise avec son comportement. On pourait penser que la longueur pénalise la pratique mais cette longueur donne de la vitesse, vitesse qui permet au final d'exécuter les manoeuvre dans de bonnes conditions. et vitesse qui permet d'évoluer beaucoup plus rapidement sur le plan d'eau que sur une 9.5. La stabilité est bonne car la planche très peu épaisse mais suffisamment rigide pour la pratique. J'ai pu comparer avec la 9.5 et c'est vers cette planche que mon choix s'est porté. Une longueur atypique dals la categorie mais une tres belle reussite.

sunova allround faast ecotec 14'0 x 28.5 - 323L
Ajouté au quiver le 9 fév. 2019 - Avis du 9 fév. 2019 - modifié le 16 oct. 2019
Usage: Race sur mer formée ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

cr statique les dimensions de la 14x28.5: one foot off av: 34cm one foot off ar: 46cm maitre baux au milieu. tableau ar: 36cm. rail tucked sur 90cm progressif de 1 a 2cm sous la planche en partant de l'ar. puis rail rond jusqu'a l'etrave. planche tres peu epaisse au niveau des pieds: 12,5cm. etrave 14cm, poupe 8,5cm. pont plat sur quasiment tout la longueur. le rail us commence a 50cm de l'ar. J'ai mesure la ligne de rocker. a l'av 19cm sur 110cm. a l'ar kick tail de 4,5cm sur 130 cm. decoration superbe. carene bambou avec arriere et avant rouge. tour gris brushed. pont bambou avec arriere rouge. pad gris clair et tres joli logo sunova. le planche est belle, fait solide. la poignee centrale est une sangle neoprene. pad confortable. aileron qui sort de l'ordinaire. 19cm de profondeur. un parallélépipède de 18 en base et 10 en tete incliné de 40%. plutot mieux que ce qu'on trouve par ailleurs. le shape date de 2018. la carene n'est pas plate, en coupe laterale ca donne un v arrondis sur toute la longueur qui degage le rail de 5mm. l'outline est droit et large. les flancs sont droits mais la planche fine, ce qui laisse presager une planche qui previens, aux reactions douces et facilement rattrapable. de plus le pont est bas, gage de stabilité quand ca brasse. le poids revendiqué toute equipee est de 13kg. poids vérifié accastillée(aileron de 300g + bouts + sandow) a 14,3 kg. c'est tout a fait acceptable pour une 28.5 construction bois. les éléments de shape laissent presager une planche facile sur le plat, poussant de l'eau, et tres facile en mer. on serais quand meme plus sur un shape type mer/downwind que plat... quatre plug a l'avant et a l'arriere pour transporter du materiel.

- Avis du 15 août 2019 - modifié le 16 oct. 2019
Usage: Race sur mer formée ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

Ce qu'on pressent a la vue de la planche c'est que ca vas bien aller en mer. et en effet ca n'est clairement pas un shape de plat meme si la marque revendique une certaine polyvalence. En fait le shape est une sorte de scow pincé. et des que c'est défoncé que ce soit upwind, side ou downwind, on est a l'aise quand on correspond au gabarit qui conviens a ses dimensions, bref si vous ressemblez a un stockfish passez votre chemin. En upwind, comme tous les avants scow, ca tape mais on est super bien équilibré, la planche étant fine elle présente une prise au vent limitée et on la maintiens bien sur sa trajectoire. il vaux d'ailleurs mieux tirer des bords de 15/20°, c'est plus efficace. en side c'est plutôt confortable, les rails ronds sur quasiment toute la longueur et la faible épaisseur rendent la navigation paisible. En downwind bien oriente c'est vraiment plaisant, l'étrave fonctionne très bien, l'ensemble est assez vivant et très confortable. en downwind technique, on peut penser que le peu de volume de l'étrave pas poser problème mais meme en se reculant modérément ca fonctionne très bien. la encore les rails ronds facilitent la navigation en prévenant. ca ne fonce pas comme une planche moins large et plus légère mais on est en confiance et on peut se concentrer sur sa trajectoire et sa rame. bref, rameurs en mer peu argentés, cette planche est pour vous, et en 27 de large je ne jurerais pas que vous ne soyez pas performant en course. pour les vieux et lourds comme moi c'est un vrai plaisir.

3bay allwater 16'4 x 27.0 - 340L
Ajouté au quiver le 12 août 2016 - Avis du 12 août 2016 - modifié le 16 août 2016
Usage: ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

Genèse : comme vous le savez j’aime essayer. J’ai eu pas mal de planches, certaines qui m’ont marquées car correspondant au moment idéal de ma progression. La bark laird, une grosse bark 12.6, facile, stable, mais une bark quand même ; la bic tracer, un équilibre incroyable entre tous les paramètres possibles ; le proto hobie 12.6 de greg, déconcertant de facilité pour une 25, un shape fluide que j’adore ; la sonic HF, technique mais jouissive et rapide quand on la maitrise et pour terminer la corran idusi, un incroyable flotteur gonflable de 17’ d’eau vive et la starboard ace gt qui m’a fait découvrir les UL en mer. J’ai longtemps hésité entre les longueurs, les shapes, a l’écoute de mes intuitions mais aussi sensible aux arguments développés par mes interlocuteurs, plus particulièrement olivier drut et notre pierrot national. J’ai pas mal tâtonné et puis j’ai eu le déclic il y a quelques mois avec la Dordogne intégrale sur la corran. Déclic confirmé quelques semaines plus tard quand j’ai vendu toutes mes planches en un week end et qu’il ne me restait plus que la corran pour naviguer sur la marne. Là j’ai pu vraiment entrevoir les possibilités d’un UL sur le plat. En effet après la Dordogne j’ai tout vendu pour me consacrer a la navigation hors de toute contrainte, uniquement en UL. Sans être un vieillard, je n’ai plus 20 ans et puis me déplacer pour des courses de 2 heures pour finir quasiment toujours dernier ne me tente plus. Pas que le fait de fermer la marche me déprime, c’est la loi du sport : trop lourd, trop vioque, pas assez entrainé, etc. bref je me dirige vers des très longues distances ou je sais que je ne pourrais rivaliser avec des pointures comme florent dode ou franck fifils, sans oublier les autres qui m’excuseront de ne pas les nommer mais qui se reconnaitront et que je salue, mais où je peux mieux m’exprimer. Le sport aventure en quelque sorte. J’ai travaillé avec pierrot sur un projet 5m mais il faut trouver le shapeur qui va réaliser le travail. Et en France il n’y a qu’un atelier qui possède une fraiseuse numérique capable de shaper cette longueur. 3Bay. Qui viens de se créer. De plus un an ou presque sur une carène ronde a double bouchain m’a convaincu du bien-fondé de ce concept mais c’est exigeant, surtout en mer…et puis patrice est renommé et on peut comprendre qu’il veuille concevoir au lieu d’exécuter l’œuvre d’un autre. D’autant qu’il démarre son activité. Mais je vais retravailler cette HF 5m ronde… Conception : pourquoi 5m. Parce que ! Plus sérieusement, l’idée c’est d’avoir la maniabilité d’une 14 et les avantages d’une UL. D’ailleurs chez SIC, l’ UL de pur downwind fait 16’. Et puis il faut penser à l’aspect déplacement et stockage de ce type de flotteur. Bref 16,4’ ça fait 5m, un chiffre rond, et puis 5m ça fait M5, la série M de chez BMW… J’ai précisé les caractéristiques de mon projet à patrice : une planche polyvalente. Je ne crois pas aux planches spécialisées ; on doit pouvoir naviguer partout avec un seul flotteur. L’outline est équilibré, j’ai essayé les maitre-beau devant les pieds, c’est très intéressant mais au final je préfère une planche plus vive. Sur la ligne de rocker, j’ai laissé faire patrice, j’avoue que je n’ai pas de conviction autre que la polyvalence. De mes multiples expériences, je privilégie le confort, donc la largeur est de 27. Un bon compromis entre la glisse sur le plat et la stabilité en mer. Stabilité qui seras renforcée par un pont creusé et concave jusqu’à la poupe. J’aime bien les étraves type NSP, même sur le plat, donc l’étrave type allwater de 3bay me convient bien. L’arrière est pin tail. J’ai demandé trois rails d’ailerons : un central classique a 90cm de l’arrière et deux latéraux sur boitiers FCS pour des combinaisons d’ailerons qui permettront de naviguer partout et surtout avec peu d’eau. Et puis il y a une dérive sabre. C’est un aileron select vmax sans boitier qui fait 30cm sous la planche. Le boitier est situé à 150cm de l’étrave. Le pont est équipé d’un point de remorquage avant et arrière ainsi que de 4 plugs a l’avant et 6 a l’arrière. Trois poignées, une centrale et deux latérales au même niveau. La carène est classique avec du rond, puis du plat qui se termine en léger v. Je reste convaincu de la supériorité des carènes rondes, avec ou sans bouchains mais j’assure le choix du classicisme, de l’éprouvé. La construction est une « classic », en carbone inegra car je privilégie la solidité. L’objectif était de 14kg et il n’a pas été atteint du fait du puit de dérive et de l’aspect prototype. On peut gagner du poids en réduisant le PAD, supprimant la dérive et surtout en passant a la construction « extrem ». A voir au vieillissement. Le poids final ressort a 16kg, celui d’un SIC bullet 17.4’.

- Avis du 17 août 2016
Usage: ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : ?

Essais en mer : 15 jours a penmarch. Vent dans toutes les directions de 0 a 20nds. Mer d’huile a longue houle du large. J’ai commencé par naviguer 2 jours en ace gt, histoire d’étalonner. J’ai utilisé trois ailerons : un downwind type spitfire 10.5, un polyvalent pivot 10 et un aileron de rivière antiweed de 7,5.Tous de chez neyra fins. Face au vent et au clapot, le comportement est supérieur à celui d’une ace. Ca ne tape pas, la vitesse est plus linéaire, l’étrave semi piercing est un excellent compromis entre un avant type nsp et un avant type fanatic. Le volume est juste suffisant pour ne pas plonger et ne pas présenter trop de prise au vent. Comme l’équilibre général du rocker et du volume est bien calculé, la vitesse est bonne et même quand le vent tourne de terre on rentre vite et sans difficulté. La stabilité est très bonne même quand ça croise, le confort excellent. Petit downwind a medium, il suffit de se reculer de 20cm et ça passe tout seul. La faculté a démarrer au surf est excellente, du fait de la longueur qui apporte une vitesse initiale importante et surtout à mon sens de l’endroit où se fait la transition entre l’étrave et le plat. Quel que soit l’aileron le confort et la stabilité sont très bons, on est relax, on ne bat pas avec la planche, c’est mieux que la ace gt car plus vivant tout en étant plus confortable. On n’a pas d’impressions de vitesse mais de fait on va vite. C’est peut-être un peu plus linéaire que la ace gt. J’ai adoré utiliser le pivot 10, très joueur sous les pieds. L’emplacement du rail d’aileron est bien calculé pour un réglage arrière. Maniabilité : pari réussi, ça se dirige comme une 14. Confort. Le pont creuse et concave apporte stabilité et efficacité. On peut bien mettre la pression sur la jambe cote pagaie pour être efficace et quand on veut être stable on se cale sur l’hiloire. Je n’ai chuté qu’une fois. A l’arrêt…la remontée à bord est très facile, comme sur un planche a pont plat. Travers : je finis par la plus grosse surprise, la tenue a la mer travers au vent et à la houle. Elle est tout simplement énorme ! J’ai réalisé deux retour des étocs (3,5km) sans difficulté et du coup je n’ai pas essayé la dérive tellement c’était facile et confortable. Bilan : une cohérence et un équilibre souverain, confort et performance sont au rendez-vous. Deux trois détails à modifier sur le pont et l’emplacement du rail d’aileron. On ne change rien sur la carène, le rocker, la répartition du volume et l’outline. Pour un premier jet, c’est une belle reussite.

- Avis du 17 août 2016 - modifié le 1 fév. 2017
Usage: Balade sportive et randonnée ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

Essais en rivière : la marne. Avec des péniches pleines et vides et des motor boats. J’ai utilisé deux ailerons : un antiweed de 7,5 et un dany ching like de 9. Tous de chez neyra fins. La position de rame est pile au niveau des poignées. Soit 10 cm plus en avant qu’en mer. On est parfaitement équilibré. La pointe du pin tail est au ras de l’eau, l’étrave lève un petite vague sur 30cm, ça ne génère quasiment pas de vagues latérales et je souhaite bon courage a celui qui voudras drafter. Sorties d’eaux limpides. On se prend à songer à réduire la largeur. Ca vas vite, le minimum pour un 16.4’. Aux sensations, pas plus vite que ma 14’ a carène ronde. Mais c’est bien plus stable. La maniabilité semblable à celle d’une 14’ est confirmée. Dans le bordel généré par une péniche c’est plus facile qu’aucune autre planche que j’ai eu même si ça reste « sportif ». Du fait de la vitesse initiale on peut facilement prendre les vagues latérales des bateaux et y rester. Dès que les vagues s’ordonnent perpendiculairement a la rivière c’est le bonheur. La planche glisse sur rien. Face au clapot, l’étrave fracasse tout sans ralentir le flotteur. Idem face au vent. Rayon efficacité, le pont creusé concave permet d’utiliser au maximum la pression sur la jambe coté pagaie. En mode cruising c’est le confort absolu. Comme beaucoup d’UL c’est une planche de débutant sur le plat. Il me reste à essayer la configuration rivière 3 petits ailerons avec peu de fond. C’est moins impressionnant qu’en mer, sur le pur plat et aux sensations, pas plus rapide qu’une 14’ flatwater, mais bien plus facile des que ça brasse. On pourrait réduire la largeur mais le gain serait minime par rapport à la perte de tenue à la mer. En fait la glisse est douce, fluide, facile. Bref, là aussi, c’est conforme à mes attentes.

- Avis du 18 août 2016
Usage: ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : ?

Bilan : même si patrice a de l’expérience, même si j’ai eu beaucoup de flotteurs et que j’ai désormais bien cerné mes attentes, c’est toujours un défi que de réaliser ce type de planche. C’est d’autant plus gratifiant de naviguer avec la M5. Il est facile de l’améliorer sur certains détails. On peut gagner pas mal de poids avec une construction combinée « classic »/ »extrem », en supprimant la dérive et les plugs de pont, en raccourcissant le pad de 50cm sur l’arrièreet en chargeant moins en peinture. Je pense qu’on peut reculer le rail d’aileron de 10cm sans pénaliser la maniabilité car je règle tous mes ailerons sur l’arrière. Il faut arrondir le tombé de pont, ca évite une arête vive à cet endroit, un coup de pagaie au changement de bord est vite arrivée. Déplacer le plug de leash de 1m vers l’avant. Peut-être creuser encore le pont de 1 ou 2 cm et réduire la largeur a 26. Peut-être…Sinon l'outline, la carène et le rocker sont à figer et comme vous le constatez le pont est à modifier a la marge. Bref on peut sans hésiter affirmer que c’est une réussite.

corran i dusi 17'0 x 29.0 - 330L
Ajouté au quiver le 14 avril 2016 - Avis du 30 avril 2016
Usage: ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

je pense que c'est desormais une evidence, j'aime bien les supports qui sortent de l'ordinaire. et ce dans tous les sports que j'ai ou je pratique. bref, je suis un pratiquant lambda et apres quelques essais je m’oriente vers des courses sans enjeux. plus particulierement les longues distances. j'ai deja participé a deux '6h' avec des fortunes diverses mais j'ai a chaque fois terminé. dernier.... aussi l'idee de participer la la dordogne integrale est devenu une evidence apres quelques hesitations. l'affaire n'est pas anodine, 130km... j'ai bien ma ace 17.4 mais elle est residente en bretagne. et puis a manipuler a terre c'est un 'poeme' alors que sur l'eau, une fois qu'on a gouté a l'UL, dificille de naviguer sur autre chose. donc je me dirigeais vers argentat avec ma nsp 12.6. un excellent flotteur stable. et puis j'ai repense a cette annonce de vente de la corran idusi 17. par chance elle etais toujours a vendre. j'ai cherché et j'ai trouve la genese de cette planche. c'est la version gonfleable de la dusi http://corransup.com/dusi/, cree par corran addison pour une course de 120km, la dusi marathon, qui commence en torrent, se poursuit en riviere et finis en mer. apres un bref entretien avec le proprietaire l'affaire a ete faite. je vais ainsi utiliser cet planche pour ces courses longues distance. ce seras long donc rapide, stable avec 29 de large pour ne pas fatiguer et facile a transporter. https://vimeo.com/95808035 je viens de terminer le gonflage qui se révèle rapide et facile avec l’énorme pompe livrée. c'est hand made in usa. triple couche pour resister aux torrents. accastillage de grande qualité et essais sur l'eau des vendredi. conception: l'outline est celui d'un K1. c'est donc tres pincé aux extrémités. la construction est triple peau. vu la longueur la rigidite est ameliorée avec des lattes carbones qu'on enfile dans des passants. l'aileron est monté sur une système original qui permet le relevage en cas de choc et le retour automatique en position. j'aime pas trop les planches a l'avant pincé, mais l'objectif du concepteur est la création d'un support qui permet la navigation aussi en eau vive. autre particularité un rocker negatif sur le tiers avant. et une amorce d'etrave. allez, on vas sur l'eau et comme avec toutes les UL c'est un beau merdier a manipuler... et c'est partis pour 18km sur la marne avec vent de 11 a 17km/h. il fais froid... stabilité: excellente. même dans le petit chenal autour des iles au retour avec un bateau a moteur. c'est appréciable et je m'y attendais, le flotteur etant conçu pour la tres longue distance. rigidite: étonnante. pas evident sur une si grande longueur. gonflé a 15psi (1bar) comme préconisé, avec mes 82kg dessus, pas d'effet banane, les rigidificateurs font leur office. l'etrave est au ras de l'eau, on profite donc de toute la longueur. sensations: comme avec quasiment tous les matelas pneumatiques, elles sont absentes. pas de toucher d'eau, mais mine de rien, ca file. ca glisse sans lever de vague, c'est amusant. vitesse: comme une 14 je dirais, sans les sensations. maniabilité: peau de balle, faut le faire a la pagaie, comme sur un c1. mais bon, une 17 c'est pas fait pour tourner autour des bouées. confort: tres bon, ca aussi on s'en doutais une peu. premier bilan: tres content, pas une planche de course, mais un engin confortable de cruising rapide. test complet et impitoyable a la dordogne integrale.

- Avis du 16 sept. 2016
Usage: Eau vive ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

la dordogne integrale, une course de 130km avec quelques rapides classe 3 est un test impitoyable. j'ai passé 12h51 sur la planche... stabilité: sur le plat c'est un ponton, mais un bon ponton, rien ne la perturbe. abordons les rapides. une fois passe la 1ere aprehension a s'amuse comme un fou car c'est tres sain, juste ne pas oublier les contres...mais meme la, un fois qu'on a compris le truc, on arrive a rester facilement sur le flotteur. confort: un pullman, comme quasiment toutes les UL qui sont des planches qui satisfont le rameur du debutant a l'expert. on ne crains pas la chute ce qui est appreciable dans la classe 3. le systeme d'aileron automatique enleve un gros poids mental, ca ne peut pas casser. on peut passer dans 10cm d'eau sans aprehension, du coup on a une multitudes de trajectoires possibles. comportement: vu la position de l'aileron a l'extreme arrire, ca vas droit et ca se manie a la pagaie facilement vu la longueur du bestiaux, meme dans les rapides. dans les rapides ca ne vrille pas et ca ne banane pas. par contre le rocker negatif remonte deviens neutre et en se reculant on n'enfourne pas. la conception est vraiment formidable, mais venant de corran adison rien d'etonnant. par contre je suis sceptique sur une utilisation en mer car sur les vagues de bateaux en riviere, l'etrave plante tres facilement. vitesse: pas plus rapide qu'une 14 de race, ce qui est vraiment pas mal du tout, la largeur penalise la performance, mais ca n'est pas fait pour la vitesse pure. bilan: la planche ideale pour ce type de course, un pari reussi, la seule planche gonflable que j'apprecie. du coup ca me motive pour faire realiser un prototype un peu different par gong ou redwoodpaddle.

Mes anciennes planches (Je les ai eues)

sic x 14'0 x 28.5 - 296L
Ajouté au quiver le 15 oct. 2019 - Avis du 12 août 2018 - modifié le 14 oct. 2019
Usage: Race sur eau plate ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

cr statique les dimensions de la 14x28.5: one foot off av: 25 one foot off ar: 39 maitre baux au milieu. tableau ar: 22cm. rail tucked sur 110cm progressif de 1 a 3cm sous la planche en partant de l'ar. planche tres peu epaisse au niveau des pieds: 14cm. etrave 11cm, canoë sur 20cm, et poupe 5cm. pont creusé de 2cm qui descend vers l'ar pour evacuer l'eau. le rail us commence a 20cm de l'ar. J'ai mesure la ligne de rocker. a l'av 1cm sur 130cm. a l'ar gros kick tail de 8cm sur 130 cm. decoration tres sobre. noire, gris, blanc. la planche est belle, racée.la poignee centrale est la meilleure du marché, équilibrée, tres confortable au portage. pad confortable. aileron weed de 8,5 de qualité moyenne, pas mieux mais pas pire que ce qu'on trouve, helas, dans toutes les marques... le shape date de 2013. le rail est tucked sur 110cm de 1 a 3cm sous la planche, apres ca n'est meme plus rond, il n'y a plus de rail jusqu'a l'avant. la carene n'est pas plate, en coupe laterale ca donne un v arrondis sur toute la longueur qui degage le rail de 5mm. les flancs ne sont pas 'mur de berlin', ce qui laisse presager une planche qui previens, aux reactions douces et facilement rattrapable. de plus le pont est bas, gage de stabilité quand ca brasse. le poids revendiqué toute equipee de 12kg5 semble juste bien que je ne l'ai pas pesée. c'est leger et la reputation de sic est la solidité. je suis precautionneux mais pas de pets a repertorier apres quatres semaines d'utilisation quotidienne avec transport sur voiture a chaque fois. Je ne suis pas fan des planches de flat, les éléments de shape laissent presager une planche facile sur le plat, tres glissante, technique en mer, difficile en downwind. pesée a 12kg toute accastillée. remarquable.

- Avis du 14 août 2018 - modifié le 15 août 2018
Usage: Race sur eau plate ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Moyenne

cr dynamique. eau plate: sans surprise, la planche est faite pour ca. ca avance vite. meme tres vite pour un shape de 2013 et de cette largeur. A mon avis certains shapes recents auraient du mal à la suivre... ca reste joueur sur les vagues de peniches malgre le peu de rocker av. j'ai souvenir de la starboard sprint de 2014 en 14x28 qui etait une purge a faire avancer des qu'on quittais l'assiette parfaite pour qu'elle fonctionne, la ca fonctionne meme si on n'est pas pile au niveau de la poignée. pour les tres longues distance ce sera ideal car tres confortable. Surf: allez, j'ai tente l’aventure a pors carn (le spot a gauche de la torche) dans 50cm. Je suis loin d'etre un specialiste de l'exercice mais la remontée etait facile, la prise de vague aussi mais que j'ai pris de grosses gamelles, la moindre erreur de placement etant fatale vu la ligne generale de rocker. pas la ou elle excelle mais avec un bon dessus il faudrait voir. en mer au ster du guilvinec. ca brasse tout le temps, meme quand ca parait calme au bord. upwind: on est bas sur l'eau, c'est tendu mais c'est une planche qui ne mouille pas. ca passe remarquablement le clapot de face ou legerement travers et je me suis meme surpris a surfer sur de la longue houle de 20/30cm. le tout dans un grand confort et a bonne vitesse. travers: tres grosse surprise, elle tient bien malgre l'absence de rail, preuve que les rebords arrondis et un pont bas restent preferables aux murs de l'atlantique qu'on trouve desormais frequement. il faut se reculer pour que l'etrave directrice ne bloque pas la trajectoire et ca passe. bluffant. petit downwind: autre grosse surprise, c'est follement amusant tant la planche est vivante et facile a faire partir sur pas grand chose. je redoutais la quasi inexistence de rocker avant mais il suffit de se reculer et l'etrave se degage. Je me suis amusé comme un fou tant elle est agreable a cette allure. moyen downwind: la les choses se compliquent...il faut etre sacrement attentif a la gestion de l'assiette. j'ai faillis chuter sur des enfournement jusqu'a la poignée. mais la planche est tellement saine que c'est ressortit sans consequences a chaque fois. mais c'est quand meme relativement compliqué. a sa decharge, elle n'est pas concue pour ca. bilan: elle me fait penser en beaucoup mieux a la nsp dc race 14x29 ou la jamie mitchell navigator 14x28. en plus joueuse, plus rapide, plus technique aussi. c'est une enorme reussite pour un shape atypique mais qui n'est pas dépassé. GROS PLUS LA PLANCHE EST PLUS POLYVALENTE QUE CE POUR QUOI ELLE A ETE CREE. il existe une version en 14x26 et 14x23 qui doivent etre extraordinaires. La meilleure planche de serie que j'ai essayée.

- Avis du 31 oct. 2018 - modifié le 8 mai 2019
Usage: Race sur eau plate ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

CR Dynamique eau plate. la marne en entrainement et cruising. 6h de l'erdre. the loop race 12km sur la marne apres un mois en mer, ca fait 2 mois 1/2 que je navigue en riviere. pour completement exploiter la planche il conviens de se positionner pile au niveau de la poignée. les ecoulements sont alors tres propres. la vitesse est facile a maintenir, la sensation de glisse tres plaisante. 28.5 quand c'est calme c'est trop large, mais des qu'on croise une peniche ca deviens appréciable. il fait bien decoller l'etrave pour ne pas se trouver bloqué sur une trajectoire et la planche est tres agreable au surf. face au vent, la planche est facile a maintenir sur sa trajectoire car tres basse sur l'eau, on apprecierais un aileron plus avancé mais en 2013 on positionnais les rails tres en arriere. avec le courant dans le dos, les sensations de vitesse sont quasi inexistantes et pourtant quand on decortique les données, ca vas vite. des que c'est tres clapoteux ca deviens tres vivant, plaisant car un poil technique sans etre une purge pour rester debout. en course on apprecieras son tres grand confort, sa facilité aux virages surf, sa vitesse tres acceptable pour une planche large de 2013. l'aileron est trop sur l'arriere mais je l'ai deja dis. bilan: on ne s'ennuis jamais, sa polyvalance pour une planche de plat font qu'on peut l'emmener quasiment partout sauf dans de grosses condition marines. le plus etonant et un paradoxe, elle a ete concue il y a 5 ans par LE specialiste de la planche de haute mer a carene planante...il y a dans cette planche un savoir faire impressionnant. si je devais la modifier: reduire la largeur a 27.5, avancer le rail d'aileron. un regret: elle n'est plus au catalogue de SIC.

3bay allwater 16'4 x 27.0 - 360L
Ajouté au quiver le 1 mai 2018 - Avis du 1 mai 2018
Usage: ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

sic f 16'0 x 27.1 - 324L
Ajouté au quiver le 29 mars 2018 - Avis du 29 mars 2018 - modifié le 1 mai 2018
Usage: Race sur mer formée ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : ?

J'ai acquis cette pure planche de downwind à très vil prix. Je n'ai pas résisté alors que je ne milite pas en faveur des planches spécialisées. D'autant plus qu'elle est dessinée pour de la longue houle pacifique qu'on rencontre rarement sur nos cotes. Mais l'occasion a fait le larron. La F16, c'est la mère de toutes, la première pure planche UL de downwind commercialisée en série. C'est très simple, vous prenez une funboard des 80's et vous extrapolez en longueur et en largeur. Ça donne un simple concave, puis un double concave qui se termine en v. On ne peut pas dire que la prise en main fut graduelle. 30 a 40nds de vents...mer formée...on peut néanmoins donner un premier avis. Vu la ligne de rocker on peut se douter qu'on ne plante jamais et en effet c'est le cas. étant en cours d’apprentissage en matière de downwind je ne maitrise pas tout mais la planche part comme une balle sur pas grand chose c'est vous dire quand c'est creux... à tel point que j'ai pris quelques belles gamelles. Je suis donc très agréablement surpris par le comportement de la planche. Je vais bien la travailler cet été dans du medium et je reviendrais formuler un avis plus détaillé.

3bay allwater 16'0 x 26.0 - 312L
Ajouté au quiver le 12 avril 2017 - Avis du 12 avril 2017 - modifié le 18 avril 2017
Usage: Race toutes conditions ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Moyenne

- Avis du 20 avril 2017 - modifié le 1 mai 2018
Usage: ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Moyenne

8 mois sur la m5. en mer a penmarch (vers la torche pour donner une idée...), dans le golfe du morbihan, sur la marne, sur la seine, sur des flaques. 80 sorties a peu prés. par tous les temps. sur tous les terrains: de la mer d’huile jusqu'au terrain defoncé du ster du guilvinec. de quoi voir. La M5 c'est le premier UL de patrice, on a essuyé les plâtres d'autant que je ne lui ai pas facilité la tache avec la création d'un puit de dérive moulé. et puis il y a eu les aléas du pain de mousse a 18kg/m3 (qu'on a découvert après...), le choix de la couleur qui a nécessité pas mal de couches. bref tout cela a aboutis a un flotteur allwater de 17,2kg. bon... j'ai fait avec mais ca n'était pas gênant car on savait d'ou venait ce surpoids par rapport a l'objectif. en mer ou l'oublie, en rivière on le sent surtout quand on veux accélérer. ou quand on se cogne de la longue distance autour de 20km. a ce stade de la lecture vous vous dites que le bilan est moyenasse. ben non. car l'outline est impeccable, la ligne de rocker idem, le design de pont comme je l’attendais (efficace et confortable), la distribution du volume optimale. au bilan on obtient une planche confortable, très saine, bien stable en mer, très stable en rivière, rapide des que ça brasse, moins sur le plat et un peu trop lourde. mais pas de méprise, j'en suis super content. d'ailleurs elle est en cours de modification et elle restera en Bretagne. A partir de la, la conception de la v2 allait de soi. l'objectif est de conserver la facilité mais de 'flatwateriser' le flotteur sans excès. vous savez que je n'aime pas les planches spécialisées. outline: on a réduit la largeur a 26, la longueur a 16, conservé un maître beau au milieu, pincé l’étrave. rocker: inchangé. pont: inchangé si ce n'est qu'on a supprimé les angles vifs du tombé de pont et qu'on a rajouté un petit trou d’évacuation d'eau. carene: la il y a pas mal de changement. les rails deviennent ronds derrière l'aileron. le rail d'aileron est reculé de 15cm (c'est ma faute j’étais persuade qu'il étais a 80cm sur la v1 alors qu'il est a 90) ce qui est a mon avis un poil trop (il est a 75cm de la poupe). on conserve le principe du tri fins, idée qui fait son chemin, l'apport de cette configuration permet de multiples choix en fonction du plan d'eau. on supprime la dérive. l’étrave est plus ronde et la transition avec l'aile de mouette a peut près 50cm plus vers l’arrière et surtout plus fluide. construction: a priori c'est la première 3bay en construction mixte: textreme pour la carène et inegra pour le reste. j'aime le solide et le textreme me semble trop sensibles aux chocs. poids: 12kg940 sur la balance, nue.... ahurissant! j'ai eu trois jours pour me familiariser avec cette nouvelle planche. samedi: soleil, vent faible contre courant, des bateaux écoles, les sécurités des avirons. plan d'eau agité tout du long. 14km seul. dimanche: couvert, vent moyen contre courant. plan d'eau ultra flat. 10km avec hanta. lundi: couvert, vent moyen dans le sens du courant. plan d'eau plat a chaotique (peniche vide) sur 500m en passant par petit clapot serré. 12km seul. configuration d'aileron: un central antiweed de 7,5, deux latéraux medium bonzer. pagaie: trifecta 86 ovale. bonhomme: moi, 57 piges, 184cm, 82kg. premieres impressions: Stabilité a l'arret: rien a voir avec la v1. ca roulle, ca n'est pas instable mais c'est plus 'tonneau'. 1 pouce de moins en largeur, avant plus rond, moins de rail. normal. stabilité sur le plat: un poil moins stable que la v1 a vitesse moyenne, identique a haute vitesse. de toute maniere on vas bien plus vite donc... stabilité quand ca brasse: totalement different de la v1. a ma premiere peniche dimanche j'ai trahi des inquietudes. il va falloir que je disseque bien ce qui s'est passé car je me suis reculé comme sur la v1 et j'etais pas fier, je me suis vu aller au tas. je ne sais pas pourquoi je me suis avancé et tout est rentré dans l'ordre. je pense que l'etrave passe mieux ce type de vagues hautes et rapprochées, ce qui est paradoxal vu qu'on a pincé et arrondi. a revoir sur d'autres peniches. avec les bateaux securité pas de probleme. content car c'etais une grosse source d'inquietude. vivacité: 3kg de moins, 1 pouce de moins en largeur, c'est vif, facile a relancer. moins de flex du fait de la carene en textreme mais flex plus nerveux. spectaculaire sur les bumps des bateaux ecoles. maniabilité: j'ai recule le rail d'aileron de 15cm. c'est trop. sauf que sur la v1 je naviguais aileron sur l'arriere. j'ai tout mis sur l'avant et je me retrouve juste 5cm plus sur l'arriere. sachant que la planche fait 10cm de moins je decrete le mat nul. sauf que les 3kg en moins se sentent la aussi. bref, c'est pas un camion. aussi bien qu'une 14. vitesse: 3kg de moins, avant plus pincé, 1 pouce de moins en largeur. ca vas vite et meme tres vite. dificille de comparer la v1 et la v2. les options de shape sont payantes surtout le design d'etrave qui donne le resultat attendu. sorties d'eau tres pures. confort: design de pont identique mais 3kg de moins et ca se sent. j'ai ramé trois jours de suite a cadence soutenue sans ressentir de fatigue. les jambes ne sont pas plus sollicitées malgré la largeur inferieure. de plus on ne trempe plus, l'eau qui rentre dans le copkit est parfaitement evacué par le petit dalot. les imenses dalots que l'on observe sur certaines planches sont a l'evidence surdimensionnés. prise au vent: comme sur la v1. on est bas sur l'eau, peu de prise au vent, c'est excellent. par contre pas besoin de s'avancer sur la v2 quand on est face au vent. le petit clapot court est avalé sans ralentissement. downwind sur le plat: la planche passe tellement vite devant la pagaie que j'ai faillis aller au tas deux fois car j'etais en pression derriere mes pieds. ca vas tres tres vite... premieres conclusions: on touche plus a rien! sauf le rail d'aileron a avancer de 10cm si on aime encore plus de vivacite et de stabilité travers au vent. mes choix de carene etaient pertinents. j'ai l'impression d'etre devenu bon. c'est un peu plus technique que la v1 mais plus joueur, bien plus rapide (le poids dois y etre pour beaucoup). ca n'invalide pas la v1 qui a ete concue pour la mer ouverte, mais ca ouvre des perspectives. d'autres commentaires apres des heures de navigation mais c'est d'hors et deja une reussite.

- Avis du 26 sept. 2017
Usage: ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

UL 3BAY 16X26 V2, 6 mois deja, un premier bilan apres 6 mois d'utilisations. Ce flotteur est une version flatwaterisée de ma 16.4. et est destiné a naviguer principalement en riviere et plans d'eau abrités. Je n'ai pas voulu un pur engin de plat car la Marne est rarement plate a cause du traffic commercial et puis je veus pouvoir aller un peu partout avec. Grosso modo, c'est plus rond, plus etroit avec des rails plus sous la planche et plus leger que la V1. Rayon competitions, j'ai participe aux 3h du tuamotu (circuit 3h), a la paddleoise (circuit 2h) et dans deux semaines c'est la mer a trouville. Globalement je suis tres satisfait des options prises avec patrice. Les lignes d'eau sont plus fines du fait de l'etroitisation globale de l'outline et surtout de l'etrave. Le v arondis commence plus loin de l'etrave qui est plus ronde. l'etrave est a mi chemin entre une etrave de flat et de mer. Les rails sont plus ronds surtout derriere l'aileron et un peu plus sous la planche. Des qu'on s'affranchis des jauges (12.6 et 14) on peut travailler sur des lignes plus fluides donc plus hydrodynamiques. On vois bien sur les photos de dessus (aux 3h du tuamotu) que les entrees et sorties d'eau sont tres propres, le but est donc atteind car je suis tres sensible a ce parametre. La construction mixte (textreme/inegra) est une reussite, c'est plus lourd qu'une pure carbone mais plus solide sur le pont. Un concurent ce week end qui l'a essayé aurais souhaite plus de nervosité, mais je privilegie le confort. Rien a dire sur le plan de pont qui est le meme que sur la v1 et qui me donne entiere satisfaction. c'est creusé de 3,5cm mais le dessin fait qu'on peut utiliser quasiment toute la largeur de la planche. Le tout petit dallot d'evacuation est suffisant car bien positionné et bien dimensionné, et pas d'entrée d'eau par cet orifice. Le rail d'aileron est 15cm plus sur l'arriere (75cm de la poupe) ce qui est une erreur de ma part. Finallement ca ne penalise pas trop la stabilité directionelle alors que j'utilise de petits ailerons de prone (7 sans beaucoup de surface en tete) mais l'ideal sur ces longueurs c'est entre 80cm et 1m de l'arriere. Je maintiens l'avantage du montage d'ailerons en trifins qui permet une multitudes d'options. Sur du petit clapot serré c'est tres efficace, ca passe sans ralentir. des que le clapot s'allonge ca glisse tres facilement, de maniere tres douce, tres fluide. Curieusement elle est tres maniable, ce qu'on a pu apprecier ce week end. Il me reste a l'essayer en mer, mais j'en suis tres content, l'objectif d'un cruiser cconfortable et rapide est atteint et je pense qu'avec un gros rameur elle peut aller tres vite. alors que modifier, ameliorer. Creuser le pont a 5cm (encore plus de stabilité). avancer le rail d'aileron de 10cm. mettre du rond sur la carene derriere l'aileron (meilleure sortie d'eau). une construction tout textreme. peut etre la passer en 25.5, peut etre...la meme en 18....C'EST TOUT.

nsp dc surf race 12'6 x 29.0 - 263L
Ajouté au quiver le 16 fév. 2016 - Avis du 20 fév. 2016
Usage: ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : ?

cr statique. one foot off av: 31cm one foot off ar: 42cm tableau ar droit: 19cm. epaisseur: a l'étrave 14cm, 12,5m constant apres le tombé de l'etrave. le pont est en double concave creuse de 1,5cm. la poignee est placee juste ou il faut. le pad est diamond sur les bandes noires laterales et strie sur la partie grise centrale, confortable, deja experimente sur la meme planche en 14. le rail us commence a 25cm de l'ar. le shape est plus radical que le modele 14. cela se traduit par l'absence de bouchain et de rail tucked. En fait le rail est rond mais peut t'on appeler cela un rail...il n'y a plus de rail jusqu'a l'avant qui est un bulbe assez volumineux mais pas trop epais contrairement a l'illusion que peuvent donner les photos. la carene n'est pas plate, en coupe laterale ca donne un fond plat sur 20/30 cm puis ca s'evase en semi ellipse. on se rapproche des shapes préconisés par pierrot mais ca reste modere par rapport aux plans du 'maitre de lanester'. les flancs (12,5cm) ne sont pas 'mur de berlin', ce qui laisse presager une planche qui previens, aux reactions douces et facilement rattrapable. de plus le pont est bas, gage de stabilité quand ca brasse. l'outline est assez rond, en 2014 on n'avais pas encore tendu les lignes et reduit la largeur. la ligne de rocker est equilibrée. on peut donc s'attendre a une glisse douce vu l'absence totale de point dur sur la carene, une assiette a gerer car de fait l'etrave n'est pas si volumineuse que ca. le confort devrais etre excellent car le pont est identique a la 14. la stabilite directionelle devrait etre bonne car la aussi en 2014 les rails d'ailerons etaient sur l'arriere. l'esthetique est surprenante mais agreable, hors des modes, comme l'etais la bark laird. j'aime bien, et de toute maniere c'est plus joli que le énième brushed carbon.... la finition est excellente avec une carène matte qui glisseras toujours mieux qu'une surface lisse.

- Avis du 2 mars 2016 - modifié le 4 mars 2016
Usage: ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

essai dynamique. conditions de l'essai: . 8km. 32km/h de vent tournant... 9°. 4° ressentis. la marne defoncée comme je ne l'ai jamais vu et pur flat a certains endroits. 200 m3/scd. de quoi voir. aileron skeeg 9 neyra fins j'ai commence par un upstream/downwind a partir de nogent. deja la manipuler est facile, la poignee est bien equilibrée mais je ressens plus de poids que ma sonic, je l'ai mesuree a 12kg5 mais on dois etre a plus, faut que je refasse le test, il faut dire que depuis j'ai rajoute les rails savers. je me met debout en confiance et effectivement ca fait drole de se retrouver sur une 12.6x29 quasi plate apres 6 mois en 14x28.5 ronde a double bouchain. l'essai n'en sera que plus instructif. bref c'est stable, tres. le chenal entre les iles et la berge est chahuté et ce que je pressentais se confirme, on a beau avoir un one foot of supérieur a la moyenne, l’épaisseur de l'etrave est faible et il faut gerer l'assiette. par contre quand l'etrave plonge sous l'eau c'est tres sain, elle ressort sans déséquilibrer le rameur. on se recule un peu et ca passe sans probleme. sortie du chenal et on est plein courant dans le nez avec un tres gros clapot serre de 30cm croisé avec en plus une peniche qui vient de passer. c'est un bordel sans nom, le vent pousse tres fort, pas de back wash, la riviere est large. la, on apprecie la polyvalence d'une 12.6 large...on se recule et on joue avec le clapot pour profiter au mieux des ondulations. pas de sentiment de manque du a l'absence de rail. l'aileron est large en base mais ca ne penalise pas la maniabilité. en 1km on peut deja affirmer que la planche est tres saine, securisante et confortable. mais il faut bien gerer l'assiette. arrivé au pont de brie, c'est curieusement ultra flat jusqu'au pont rer. on vas voir ce qu'elle a dans le ventre. le vent pousse, je m'avance, on rame en amplitude, l'etrave leve une petite vague, on tire de l'eau mais ca avance quand meme. je me retourne, les sorties d'eau sont correctes. pas mal du tout pour une 29. et toujours ce confort du a un bon dessin du pont et un dessin de franc bord pas trop 'mur de l'atlantique'. une nouvelle peniche et de nouveau des vagues ; mais a partir d'un plan d'eau plat donc bien ordonnées. c'est l'hiver, je manque de dynamisme, bref je pars sur la vague mais je n'arrive pas a y rester....mais faut s’employer, rien a voir avec ma 14 qui part sans effort et en douceur. la on est on/off. classique avec ce type de planche. j'arrive 100m avant le pont rer ou traditionnellement ca brasse pendant 200m quand ca souffle depuis plusieurs jours. je vais chercher l'angle et la, la planche se comporte tres bien, on apprécie encore ce confort global. ca part bien sur les vagues. normalement dans le canal de vitesse c'est du flat meme quand ca soufle, mais la c'est verdun, c'est desordonné, haut pour la marne, physique, le vent tourbillonne, en rafales. jamais vu la riviere dans cet etat! c'est dement mais bon, le vent forcis encore...ca surfe sans difficulté. toujours aucun problemes du a l'absence de rail...l'outline est bien équilibré ainsi que la repartition de volume. allez demi tour pour l'epreuve de force. 4km face au vent et au clapot. et le courant ne vas guère m'aider...je m'avance un poil devant la poignée et on admire le travail de l'etrave qui comme sur la 14 ne transperce pas mais monte sur le clapot, ca tape mais c'est efficace.. par moment on n'avance pas tant le vent est fort...la planche est basse sur l'eau, l'etrave peu proéminente mais on abat sans le vouloir...la encore on apprécie le dessin de pont qui favorise l'arc de transmission, la planche est assez sèche et on avance quand meme assez rapidement. au niveau du club d'aviron deux bateaux a moteur créés des vagues de travers que la planche passe sans ralentir. je termine en passant entre les iles sur le parcours de slalom canoe/kayak, l'eau accelere, la planche est maniable pour passer les portes, c'est amusant, et pour finir 100m face au clapot du depart. je suis rincé, on apprecie encore une fois la manipulation tres facile pour la mettre sur le toit. bilan: une bonne planche reste une bonne planche. d'ailleurs le modele est toujours au catalogue dans une construction moins ambitieuse que le coco carbon. une planche tres coherente, facile, confortable, avec un outline et une repartition de volume équilibré. vous ne gagnerez pas de course avec (quoiqu'un jour de conditions extremes...) mais c'est une tres belle cruising pour poids lourds et grands. complement: hier, presque plus de vent et marne plus standard. par contre a partir du pont de brie de belles ondulations petites mais longues. et la la planche est à la fete. c'est tres facile de la faire glisser sur ces mini bumps. plus que la bic tracer par exemple. j’attribue cette facilite a un avant plus large et un peu plus plat. vraiment pas mal pour une 29.

autre-marque sonic 14 double bouchain ronde 14'0 x 27.5
Ajouté au quiver le 28 août 2015 - Avis du 30 août 2015 - modifié le 4 oct. 2015
Usage: Tout type de balade ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Moyenne

cr statique. ofo av: 33cm ofo ar: 33cm epaisseur: 15cm se finissant a 7cm largeur: 28,3 longueur: 14 tableau ar: 19cm le pont est creuse sur 240cm et fait 7,5cm de profondeur. rail d'aileron a 42cm de l'ar rails d'ailerons twinq a 72cm de l'ar le bouchain superieur est dur sur 160cm en partant de l'ar puis moins marque jusqu'a l'etrave. le bouchain inferieur est doux commence a 120cm de l'etrave jusqu'au tableau ar. il se situe a 1,5cm au dessus du point bas de la carene a l'avant et se termine a 1cm au dessus du point bas de la carene au tableau ar. le fond n'est pas plat il fait 50cm sur la partie av et se termine a 8cm au tableau ar. 12,5kg toute equipée.

- Avis du 19 sept. 2015
Usage: ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : ?

apres 4 sorties en riviere, je commence a mieux cerner le comportement de ce shape. etrave: sur les bumps de riviere, elle ne passe jamais sous l'eau, elle plonge mais s'arrete de plonger au niveau du pont, ressort et le peu d'eau qui monte est immediatement évacué vers l'exterieur. on reste toutjours les pieds au sec! un peu comme un avant scow mais sans la sensation d'appuis franc d'un avant scow. De fait, il y a un beau volume et le ofo est 10% plus large qu'une nsp 14 deja plus large que la moyenne...le petit clapot est pulverisé, avalé de maniere impressionnante, meme pas de vagues d'etrave. sur le pur glassy, une vague leve mais les ecoulements sont hyper propres. bref je suis tres content d'avoir mis de la largeur a cet endroit. bac a fleur: il faut faire litiere de ce qu'on peut entendre sur les ponts creusés, ils ne genent absolument pas les mouvements, ils apportent une stabilite supplémentaire, sont tres confortables et 'secs'. l'eau ne remonte jamais par l'arriere comme on pourrait le penser. outline: on est un peu comme sur les ace mais sans le pin tail. avec un maitre beau sur l'avant. j'aime vraiment bien et c'est un avantage en mer. le ofo ar est faible et encore plus avec les bouchains. on ne ressent pas d'instabilité particuliere en rivière et en mer ca ne m'a pas gêné particulirement. a voir sur de gros bumps et dans le chantier. rocker: il faudra que je prenne une photo a vide, mais ca n'est pas un rocker de pur flat. j'avoue que cette caracteristique essentielle est encore un peu mysterieuse pour moi, donc pas trop d'avis sur la question. dos aux vagues: c'est assez déroutant dans le sens ou ca n'est pas on/off. la carene part sans vrai planning mais on se rend compte qu'on va vite, la transition est tres douce comme l'arret qui ne marque pas. on est donc bien comme prévu en semi deplacement, c'est très fin, doux, le touché d'eau (pas trouvé d'autre terme) est doux, voila c'est le mot qui convient. c'est vraiment très agreable, des sensations de grande fluidité, un peu deconcertantes les premières fois mais j'adore. Confort: il faut l'avouer, c'est plus exigeant pour les jambes et les abdos qu'une planche plate, mais je pense que c'est une question d'adaptation plus qu'autre chose. dimanche (4eme sortie), je naviguais avec le même ecartement de pieds que sur la tracer 12.6x29. A la rame, c'est la aussi très doux dans le sens ou c'est un flotteur basse consommation en mode cruising, donc on peut travailler en souplesse uniquement et ça avance déjà facilement à très bonne vitesse. Le principe du double bouchain avec un bouchain bas rond et un bouchain haut dur sur la moitié du flotteur est un pari gagnant. On a les écoulements d'une planche ronde et un effet rail au bon endroit. Je n'ai pas encore joué avec mais je vais tester cela dès samedi. performance: lisez le doc de pierrot mais scientifiquement la carène ronde est plus performante. donc meme avec un boulet comme moi, ça va vite et même tres vite si on lui rentre dedans. olivier drut pense que ce sont plus des planches de cruising rapide que de pures race mais je ne serais pas aussi afirmatif. hormis les beah races, l'avenir est à ce type de carene. je decouvre, aussi ne sais-je pas encore, s'il faut afiner certains paramètres, comme la dureté du bouchain bas qui pourrait apporter un regain de stabilité, ou un bouchain bas rond avec fond plat, bref il y a encore des possibilités a explorer. perspectives: autant sur des 12.6 appellées a exercer leur talent ainsi que celui de leur rameur en beach races, je comprends que les constructeurs ne se risquent pas sur ce type de flotteur autant sur toutes les autres planches j'ai du mal a comprendre qu'on en soit encore au plat avec declinaisons de concaves. seul starboard avec les ace tente vraiment autre chose. bien que pour 2016 on sente un fremissement côté marques. mais cela reste très conservateur. je vous invite donc a essayer ces planches dès que vous avez la possibilité. la suite apres d'autres sorties.

- Avis du 19 sept. 2015
Usage: Tout type de balade ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Moyenne

restait à tester la navigation dans le bordel que peuvent generer les peniches et les bateaux de wake. aujourd'hui je n'ai pas été déçu: 1 peniche vide, 1 peniche pleine, 1 wake boarder. peniche vide: ca lève une grosse vague a l'étrave mais dans le sillage ca redevient calme très rapidement. je l'ai prise de face, me suis un peu reculé, je dirais 30cm derrière la position de plat et c'est très bien passé. on se cale les pieds sur le bac a fleur et roule. d'ailleurs c'est le cas de le dire, ca roule...mais pas tant que je l'aurais cru. en fait, pas grand chose a exploiter sur ce type de vague sauf la premiere onde. le backwash est faible, pas eu de problemes pour tenir la planche. c'est finalement facile malgré la carene ronde. peniche pleine: ca leve une petite vague d'étrave mais bien puissante et derrière c'est le chantier integral pendant 2 bornes, puis on a des bumps bien dans l'axe de la rivière qui remontent assez loin. je l'ai prise de dos et j'ai cherché a surfer la vague d'étrave comme me l'a montré greg closier. donc franc recul (50cm), position surf. ben ça s'est bien mieux passé qu'avec une planche plate...Shocked l'arrière fin s'enfonce, on se stabilise sur les bouchains hauts et ca part tout seul de maniere très douce. pas de difficulté avec le premier backwash pour changer de direction. après dans le chantier, ça a été du sport! j'ai failli aller au tas une fois seulement et fini a genoux mais je dirais que ça s'est super bien passé, le comportement est finalement très sain. encore une fois, ce toucher d'eau très doux, est extraordinaire en matière de sensations. et ça vas vite dès qu'on prend le bump. comme c'est bordelique on tape tres vite dans le bump suivant qui n'est très souvent pas aligné. Dès qu'on sort du bordel et que c'est aligné, c'est le bonheur, grisant, on saute d'un petit bump a l'autre très vite, bonheur pour un type moyen comme moi. c'est fluide, doux, rapide. bateau de wake: ça lève plusieurs vagues très raprochées et très hautes (pour la riviere), backwah très rapide et un beau bordel derrière sur une courte distance. c'est le moins agréable à exploiter. j'ai juste eu un passage, j'etais un peu crispé et ca s'est moyennement passé a l'impact, j'ai finis a genoux...demain faut que je sois plus détendu et ça devrait le faire. donc pas trop d'idées du comportement de la planche. aileron: j'ai remis la configuration mer, c'est a dire un weed 30cm bois/fibre et deux petits lateraux. les petits lateraux ne créent pas de ralentissement (pas sentis de différence avec et sans..). c'est la config qui est la plus performante. mais je vais tout changer, je voudrais deux petits bonzer lateraux et un central de 10 weed mais avec le surface en tête. faut que j'en cause avec pierrot et olivier...

bic tracer 12'6 x 29.0 - 280L
Ajouté au quiver le 13 mai 2015 - Avis du 16 mai 2015 - modifié le 20 mai 2015
Usage: Race toutes conditions ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

cr statique comme d'hab avant l'essais dynamique demain. one foot off av: 24cm one foot off ar: 45cm bouchain sur 80cm a partir de l'ar. le rail tucked commence apres le bouchain sur 110 cm finissant 4cm sous la planche. apres plus de rail. tableau ar diamond tail de 31cm. le rail us commence a 30cm de l'ar. la carene est en v tres leger sur 70cm, puis plat sur 150cm, puis v se finissant en etrave. epaisseur: a l'étraver 14cm, 12cm constant apres le tombé de l'etrave. le pont est concave creuse de 1,5cm. la poignee est placee juste ou il faut et est tres ergonomique. 2 sangles laterales, un plug de remorquage, un plug de leash et 4 plugs sur le pont. aileron comme sur quasiment toutes planches d'une grande banalitude, sauf qu'il parait solide....rail d'aileron fcs. poids completement equipée sortant a 12,5kg. essai dynamique: la marne, 120m3/scd, soleil, vent entre 0 et 10km/h. 11km, moitie downstram, moitie upstream. déjà manipuler la planche est un bonheur tant la poignée est équilibrée (même avec le leash) et ergonomique. ca change agréablement.... allez hop, a l'eau et on apprécie immédiatement le confort du pad ce qui vas se confirmer car après 11km, pas un fourmillement sous les pieds. deuxième facteur de confort, le dessin du pont est qui juste parfait et on lui pardonne la petite mare qui reste en permanence du fait du concave. concave qui permet de parfaitement se caler pour se donner de la stabilité mais surtout qui permet un appui optimum sur la jambe cote pagaie. l'arc de transmission des forces est ainsi favorise. et comme en plus on est bas sur l'eau la stabilité globale est excellente. je me suis même pris a rêver d'en avoir moins, mais en mer ca n'est pas la même musique et cette stabilité est appréciable. la position optimum est facile a trouver et se situe au niveau des poignées néoprène. la planche est dans ses lignes et on peut admirer le travail de l’étrave piercing qui est la meilleure que j'ai eu sur mes planches. déjà on as la même largeur qu'une bark mais elle est moins directive, soulève une toute petite vague et l'eau est bien évacuée sur l'avant qui est rond. on traîne donc un minimum d'eau. sur les vagues de bateau c'est impressionnant. quand on les prend de face la planche passe sans ralentir du tout, et quand on les prend de dos, elle plonge, ne passe pas dessous, ressort et ne bloque pas la planche sur une trajectoire. bien évidement sur un downwind en mer il vas falloir gérer l'assiette, mais c'est une énorme réussite. comme les francs bords qui sont ronds, qui eux aussi ne bloquent pas sur une trajectoire comme certains murs de l'atlantique qu'on vois sur certaines planches, et tolèrent les erreurs de gite. sur le pur plat, les sensation distillées sont bonne, on fonce. je pense que cette planche est aussi rapide que mon ex jm 14, qui étais certes plus longue mais aussi plus lourde et plus typée downwind. a vérifier avec d'autres rameurs. retour j'ai eu 2km de petits bumps généré par un motorboat dans la zone de vitesse. la rivière est étroite a cet endroit et le backwah très rapide. bref j'ai juste reculé de 20cm et c'est la aussi très confortable, très sain, la planche reste maniable, on la dirige ou on veux sans difficulté et elle accélère convenablement. c'est moins linéaire qu'une 14 mais bien plus joueur. la encore formidable travail de l’étrave et de l’équilibre global rails/répartition des volumes. au bilan on sent une planche très travaillée, réfléchie, polyvalente. le couple Patrice/Éric a frappé juste et je salue bien bas le résultat. ce qui me fait rager de ne pas avoir été livré il y a un an. a ce prix, précipitez vous. hormis les shape NSP, que je trouve formidables, le rapport qualité/prix/performance est quasi imbattable.

starboard ace 17'4 x 28.0 - 326L
Ajouté au quiver le 13 nov. 2014 - Avis du 1 mars 2015
Usage: Tout type de balade ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : ?

bon...comme d'habitude j'ai tout mesuré... Embarassed sauf le poids. allons y: dessus: elle fait donc bien 27 de large, maitre beau a 2m20 de l'avant. l’épaisseur est quasi constante puisqu'au tail on est a 16 cm et qu'a partir de 1 m de l’arrière jusqu’à l'avant on est a 17cm. ce qui fait quand même 4 ou 5 cm de moins que sur la ace 12.6 de gaetan (a mesurer, je donne cette mesure a vu d’œil). le bac a fleur a une profondeur de 9cm. il commence a 1 m du tail et mesure 2 m de long. pas de rupture de plan dans l'outline comme pouvais le laisser supposer les photos. l'effet est du a un arrondissement du pont en avant du bac a fleur. 6 attaches sur le pont av, 4 sur le pont ar. un attache leash sur le pont ar. un rail go pro (touts les vanités sont bonnes a satisfaire...) sur le pont av. dessous: rail d'aileron a 107cm du tail. aileron hexcel dolphin 22 indigne mais pas plus ni moins que sur les autres marques que j'ai eu (sauf les jamie mitchell). quand on vois le prix des planches hdg c'est du pur foutage de gueule, on devrais au moins les livrer avec deux modèles de qualité. de l’arrière vers l'avant on observe un v arrondi sur 120cm, puis une carène que je vais décrire plus loin, on récupère un v arrondi scow a 110cm du nez. donc sur 3 mètres on a un simple concave, avec des plats de 2 cm de chaque cote, puis un plat qui remonte sur 4 mm jusqu'au rail tucked qui est tout le long a 3 cm sous la planche. ce concave fait au plus large 26 cm. l'outline est tendu (pas étonnant vu la longueur). le scoop tendu, je n'ai pas mesure le kick tail. esthétiquement c'est discutable, voire moche, a des lieux de la simplicité d'une planche de beach race. comportement prévisible: upwind: a mon avis pas pire qu'une 14 classique avec etrave et pont plat. et meme bien mieux des que le vent n'est pas pile dans le nez et je m'en explique plus loin. downwind: on ne vas pas chercher le surf avec les coups d’arrêt en bas de bump et les accélérations en haut mais une vitesse moyenne élevée et linéaire, donc une rame elle aussi linéaire, sans a coup et surtout sans débauche d’énergie pour relancer. bref c'est bon pour les vieux pas/plus toniques et surtout c'est excellent au niveau optimisation du geste car l'avant scow, le maître beau avancé et la longueur fait qu'on devrais ne quasiment jamais reculer, sauf bump monstrueux. lateral: la réside la magie du shape. on en as parle avec gaetan après le chpt de France qu'il a effectue sur une ace 12.6 2013, et avec la habituels mabouls de l'architecture navale. maître beau avance, prise au vent du bac a fleur, tail droit plat et proéminent, la planche devrais être équilibrée et ne dois pas être mole (c'est a dire partir sous le vent) mais neutre voire ardente (c'est a dire remonter dans le vent). J'ai effectue une petite sortie avec gaetan séné mercredi dernier a partir du port de plaisance de port louis. pas de recherche de performance, j'ai redémarré il y a 1 semaine et j'avais juste 8 km sans les jambes. la stabilité est très bonne, j'ai l'habitude de flotteurs de 29 de large mais le bac a fleur compense. bref pas de problème de ce cote la. upwind je n'ai pas ressentis de difficulté, j'ai joué la sécurité et pris les vagues de bateaux a moteur de face, ca passe facile presque sans ralentir. on a eu un peu d'eau plate et la on a l'impression que le moindre coup de rame fait faire 10 metres. c'est assez grisant. j'ai fait une petite arrivée de plage avec petites vagues pour voir, et pas la peine de se reculer. a revoir sur plus gros. le retour étais (petit) downwind entre pile dans l'axe et 3/4 arrière. et la comment dire....c'est très exactement ce que je recherchais, linéaire, rapide (pour moi), fluide, j'ai recule de 20/30 cm par rapport a l'aller, donc rien vu la longueur. on rame en douceur, on recherche l’efficacité et ça gicle. l'avant ne plante pas, on se dirige a la rame et je n'ai pas note de difficulté a la faire changer de direction. c'est pour le moment tres enthousiasmant mais a relativiser par l'effet nouveauté et je compléterais après moult sessions.

- Avis du 23 août 2015
Usage: Tout type de balade ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

Ce CR represente mon ressentis apres trois semaines de navigation a penmarch. le plan d'eau est le ster du guilvinec. j'ai eu de 0 a 20nds de vent. mer de huile à houle de 50cm venant du large en passant par tous les intermédiaires. avec toutes les variantes possibles entre les directions de mer et de vent. j'ai utilisé un aileron weed de 30cm en g10. les pagaies utilisées sont la ct+, la trifecta et la or session. up wind: le vent d'ennemi devient votre ami et même parfois un super bon ami. avec ce type de flotteur on joue avec et on peut ramer face au vent longtemps sans se ruiner la santé à maintenir le cap. la stabilité directionnelle est impressionnante et ca n'est pas du qu'à la longueur, magie du shape ace. on se prend meme a utiliser le vent quand on ne remonte pas pile dans l'axe. Cela en devient parfois jouissif tant la planche maintient une vitesse élévée. ca fait un boucan d'enfer quand ca tape sur le clapot ou les vagues, mais le scow fait qu'on ne ralenti quasiment pas. le jour et la nuit avec une 14 et encore plus une 12.6. travers: en utilisant la technique canoe (on gite cote aval), c'est presque confortable et si on abat un peu pour se retrouver 3/4 arriere, quand tout se met en place on atteint parfois des vitesses que la morale réprouve, pas tout a fait comme en downwind, mais il m'est arrivé de rigoler tellement c'était rapide et facile. petit downwind: bon faut ramer en quasi permanence, c'est tellement long qu'on est à cheval sur plusieurs vagues. ca va vite, ca n'enfourne pas, on se recule de 20/30 cm et ca passe. moyen downwind: la il faut dégager le chemin, parce que ca déboule grave. les accélérations sur les bumps et la vitesse sont dantesques. jamais eu besoin de reculer plus que la limite arrière du pad, et la la suprematie d'un shape type ace prend tout son sens. meme sur si peu de largeur arrière on ne ressent pas d'instabilité. ca reste confortable. je regrette vraiment de n'avoir pu tester le jour ou j'ai eu 20nds sur de grande distance, dommage. mais le potentiel est la sous les pieds. flat: grisant...rapide, facile de maintenir la vitesse. c'est pas fait pour ca mais ca avance. vite, voir tres vite. surf: jamais été mon truc et pourtant pas pris un gamelle en arrivée de plage surf avec cet engin. super facile, ca part, on se recule à fond en position surf et ca passe. bon c'est pas fait pour faire le mariolle devant les surf windows, mais c'est très sain. maniabilité: oubliez vous préjugés, c'est très maniable au vu de la longueur de l'engin. A aucun moment je n'ai ressenti le besoin d'un safran ou d'une dérive. ca se dirige à la pagaie, mais sans difficultés. C'en est meme étonnant. confort: le pad est ultra fin mais le confort sous les pieds est tres correct. les préventions à l'egard du bac à fleur doivent être levées. ca ne gène absolument pas les déplacements et ca génère une stabilite appréciable. la profondeur est moindre que sur les ace 14 et 12.6 et la remontée à bord après chute se passe assez facilement. bon, je n'ai chuté qu'une fois....le confort en mer est phenomenal, le sigle gt est approprié. comportement global: c'est une planche de mer, voir de haute mer. elle affronte les éléments de manière tellement sereine qu'on se sent en sécurite même à 2 miles des cotes. sa vitesse fait qu'on peut rentrer tres rapidement et/ou gérer les changements de direction de vent. on navigue, comme sur un bateaux, on va chercher de l'eau la ou elle est favorable au but poursuivi. j'ai expérimenté cela lors d'une longue sortie où je suis parti avec vent SE pour finir NO. ON GERE, sans s'affoler, bref comme dit plus haut on navigue. bilan: voila, je ne veux plus naviguer en mer avec autres chose sous les pieds qu'un UL. ca va vite, c'est sécurisant, confortable, marin. alors si vous avez la place et le budget, bazardez tout et achetez cette planche réellement polyvalente qui fait tout bien et meme pour certaines choses tres bien.

surftech jamie mitchell navigator 14'0 x 29.0 - 259L
Ajouté au quiver le 25 juil. 2014 - Avis du 15 sept. 2014
Usage: Tout type de balade ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

les dimensions: one foot off av:18cm one foot off ar:37cm epaisseur: 12cm a l'etrave, 14cm au milieu, 13cm a l'ar. rail us a 38cm de l'ar. tableau ar: 19cm rail tucked sur 170cm progressif de 1 a 3cm sous la planche en partant de l'ar. on retrouve les memes element de shape que sur la latitude (12.6). une carene en v arrondis tout le long avec un double concave + plats lateraux sous les pieds. le pont est tres legerement creuse. comme sur la nsp, pas de mur de berlin sur les flancs qui sont assez ronds et meme couches sur l'ar. la ligne de scoop est tendue avec un kick tail. niveau equipement, une poignee laterale, une poignee d'etrave plus la mauvaise poignee centrale classique surftech trop en av. l'aileron est l'excellent jamie mitchell, ni trop courbe ni trop droit, ni trop grand ni trop petit. le shape jm c'est une planche deux en un! quand on se positionne sur l'av (le bout des pieds au niveau de la separation en deux du pad) on profite de la longueur maximum de la planche,de la finesse de l'etrave et de sa directivite et de l'instabilite relative du v. ca vas vite sur le plat pour une 29 de large. quand on se recule sur plan d'eau agité, upwind ou downwind, on gagne en stabilité, on s'appuis sur le gros volume arriere, l'etrave sort de l'eau, la planche deviens moins directive, assez joueuse pour une 14 car la position de l'aileron assez avance aide bien a changer de cap. on vas un poil moins vite. la planche est tres saine malgre des rails globalement tres ronds, bien aidee aussi qu'elle est par des flancs arrondis eu aussi. ca previens et ca se ratrape facilement quand on part a la faute. une tres bonne planche quand meme moins agreable que ma nsp de memes dimensions. ca reste une des derniere 14 'large' du marché, ca n'iras jamais aussi vite que les aiguilles mise en avant par les marques, mais vu la quelite globale de la planche, y compris fabrication (pain hydrophobe), cette planche est tres interessante pour les gros, les vieux et ceux qui recherchet du confort et de la vitesse.

nsp dc ocean race 14'0 x 29.0 - 293L
Ajouté au quiver le 11 juil. 2014 - Avis du 13 août 2014
Usage: Tout type de balade ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

le cr est representatif de trois semaines de navigation tres variees en bretagne, penmarch, l'aber vrach, riviere de pont l'abbé et morgat. il manque un gros downwind pour etre relativement exhaustif. il est a relativier en fonction de mon gabarit et de mon niveau. [b]cr statique:[/b] les dimensions de la 14x29: one foot off av: 30 one foot off ar: 38 le rail tucked commence a 130 de l'ar le bouchain a 90 de l'ar. pas de tableau ar, c'est round. planche tres peu epaisse au niveau des pieds: 11cm. le rail us commence a 25cm de l'ar. tres belle robe bleu ciel avec imprime blanc. :lol: la planche est belle, livree avec deux poignees. la poignee centrale est un poil trop en avant, mais c'est toujours le cas sur mes planches, peut etre du a l'utilisation d'ailerons selects plus lourds que les modeles d'origine. le pad est diamond sur les bandes bleues laterales et strie sur la partie blanche centrale, confortable. parlons en des ailerons, au prix du flotteur (3000€) on pourrais au moins nous en livrer deux (un beach race et un downwind)....et de bonne facture, tant au niveau du profil que de la qualite de fabrication...on as droit a une banale copie de celui des fanatic, pas mauvais mais pas genial. allez hop on le vire pour un select sprint L. le shape est une version assagie des modeles plus etroits. cela se traduit par ce bouchain sur les 90 derniers centimetres. le rail est tucked entre 90 et 130 en partant de l'ar, de 0 pour passer progressivement a 2cm sous la planche. apres ca n'est meme plus rond, il n'y a plus de rail jusqu'a l'avant qui est un bulbe assez volumineux mais pas trop epais contrairement a l'illusion que peuvent donner les photos. la carene n'est pas plate, en coupe laterale ca donne un fond plat sur 20/30 cm puis ca s'evase en semi elipse. on se raproche des shapes precononises par pierrot mais ca reste modere par rapport aux plans du 'maitre de lanester'. les flancs (11cm) ne sont pas 'mur de berlin', ce qui laisse presager une planche qui previens, aux reactions douces et facilement ratrapable. de plus le pont est bas, gage de stabilite quand ca brasse. surprise, le poid toute equipee de 11kg5. :shock: :shock: :shock: c'est vraiment tres leger, je suis precautionneux mais pas de pets a repertorier apres trois semaines d'utilisation quotidienne avec transport sur voiture a chaque fois. [b]essai dynamique:[/b] upwind: j'ai eu de 0 a 50cm de mer, de clapoteux et houle longue et de 20 a 0 noeuds de vent. j'avoue que j'etais tendu la premiere sortie (20cm serre et 20nds) avec une planche aussi ronde sous les pieds. mais la planche est stable. il faut s'habituer a cette etrave qui ne perce pas mais survole la mer. peut etre moins efficace face au vent qu'une etrave piercing, mais c'est une autre sensation et il faudrais chronometrer a conditions identiques avec ma jm navigator pour savoir si c'est moins performant. pour ma pratique j'avoue que ca n'est pas un enjeux majeur. par contre la tenue au vent en est un et je mattendais avec ma premiere 14 a etre en difficulte. ben non car en fait l'avant est relativement bas sur l'eau et on ne part pas sous le vent a la moindre rafale, moins qu'avec mon ancienne fanatic fly 12.6 en tous cas. lateral: pas le meilleur angle, tout le monde en conviendras. pas tant a cause du vent que de la houle ou du clapot. et la, bonne surprise, on se cale comme sur un canoee de riviere, legerement sur la tranche et ca passe super bien. effet benefique du pont bas, des flancs arrondis et de l'ellipse amha. vraiment la bonne surprise car franchement le travers ca n'est pas ma tasse de the. downwind: bon, je n'ai pas eu de conditions dantesques mais de quoi apprecier le potentiel de l'engin qui amha est enorme. c'est facilllllllllle, reactif, plaisant, confortable, rapide, glissant. un vrai bonheur. je ne l'ai pas essayee avec un select tracker mais ca doit etre infernal, un couple d'enfer. bon ca n'est pas une surprise tant le shape parait adapte a cette pratique. l'etrave ne passe jamais sous la vague, ca plonge et ca ressort sans gros coup de frein. sensations tres lineaires, on bloque rarement en fin de bump. bref c'est l'outil pour nous les gros. surf: je me suis essaye au surf. 8) :lol: :lol: :lol: . un gros portnawak dans 20cm, mais ca part bien et en gerant l'assiette ca passe convenablement. flat: essayee sur la riviere de pont l'abbé. la planche est rapide, mais venant d'une 12.6 plus lourde rien d'etonnant. bon evidement la largeur et l'etrave ne sont pas optimum mais le vieux aime aussi son confort, on peut trainer, regarder, il y a une bonne stabilite a tres faible vitesse, c'est pas la que je la prefere, mais le poid leger est un atout non negligeable et le confort global fait qu'on peut se lancer pour plusieurs heures de rame sans problemes. course: sur du flat a morgat lors de la 1ere jeudi paddle party. ben ca vas quand meme vite une 14.... :lol: ca m'as permis de reprendre le temps perdu au depart (une catastrophe, toujours le dernier sur le flotteur j'etais) ainsi qu'au bouées (chais pas faire virer en appuyant sur l'ar, faut que j'aprenne). la le poid plume, la nervosite et l'allonge sont un atout. mais bon, ce genre de format hyper court ne conviens ni a la planche ni a votre serviteur. [b]conclusion:[/b] THE planche pour les lourds, les vieux qui cherchent du confort et de la performance, malgre cela une bonne nervosite et un poid plume. a verifier mais surement une reine en downwind costaud. une belle brochette de qualite, pas de defauts a part le boucan en upwind (carbone inside...) et le prix tres largement dissuasif. mais je pense que l'effort financier vaut quand meme le coup car comme flitwood j'ai trouve THE planche d'ocean.

surftech laird race 12'6 x 30.0 - 259L
Ajouté au quiver le 20 mai 2014 - Avis du 8 mars 2014 - modifié le 22 mars 2014
Usage: Tout type de balade ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : ?

une laird race c'est une competitor plus large (30 vs 29), plus épaisse (7,75 vs 6,5) et donc plus volumineuse (260l vs 230l) pour nous les zommes, c'est a dire les plus de 80kg. . le tail mesure 28cm, one foot of ar 41cm, one foot of av 24cm. cote équipement c'est le luxe avec une sangle de portage en sus de la traditionnelle poignée. le pad assez épais semble de qualité. l'aileron est un laird de chez future fins balaize de 9' et très incliné, donc a priori anti weed. la surface est plus importante qu'un select power weed 10. la surprise c'est la décoration: le dessous chocolat avec le logo laird ovale, le dessus café et le pad chocolat au lait. sur les photos ca fait bizarre, irl c'est élégant et ca change des horreurs habituelles qu'on nous concocte, genre brushed carbon... la bande noire qui part de l’étrave avec le logo laird ovale rappelle les longboard des sixties. carène en v tout le long se terminant en étrave, rails dur sur tiers arrière, puis tucked, puis étrave. contrairement a la competitor, il n'y a pas de surbaissement du pont marque de la zone de rame. essais dynamique: la marne, pas de vent ou très peu, flat, du courant assez fort. mes éléments de comparaison sont toute des 12.6: starboard the pin, fanatic falcon 2013 x30 et fanatic fly race x 30.5. la position de rame est au niveau de la poignée, on est assez haut sur l'eau et la planche est 'sèche', comme la falcon. la stabilité est bonne mais totalement différente des trois autre planches. la carène en v se sent très bien et si la falcon réagis aux appuis en douceur mais en les prolongeant, la laird est plus rapide dans le passage rail to rail. Je m'attendais a une vague d’étrave qui lève bien comme la the pin et la fly race, ben non, on est dans le même phénomène que la falcon, l’étrave fonctionne super bien et l'eau s’écoule rapidement vers les rails. la sensation de vitesse est supérieure a celle ressentie avec la falcon, mais ce ne signifie pas grand chose, il faudrait chronométrer et avoir les deux planches disponibles. la planche parait plus joueuse mais très saine dans ses réactions. la falcon gommais les sensation tout en étant très efficace. En bref si la fly race étais une copie de la bark, quand on essaye les deux on vois de suite les différences en faveur de l'original. En fait ce qui me surprend le plus c'est que la solution d'une carène en v (comme sur la jamie mitchell latitude) soit si agréable. conclusions a confirmer au long cours et a suivre. les carenes en v arondies sont plus plaisantes, plus vivantes et reactives. sur ma bark on est trop haut sur l'eau, pas grave en riviere mais surement problematique en mer. mais c'est tres tres agreable a ramer. je me suis recule de 10 cm par rapport a hier et ca fait un vague d'etrave minuscule sans que ca perturbe les sorties d'eau d'apres ce que j'ai pu voir en me retournant. le passage dans le clapot court et serré est royal au bar. la planche taille sans lever une vague pénalisante. upwind on ne la sent pas génée. le passage dans les vagues des bateaux a moteur est sain, la planche ralentie un peu, tangue mais sans excès. le retour de vague travers est aussi tres sain, la planche part mais on la rattrape tres facilement.

- Avis du 23 mai 2014
Usage: Tout type de balade ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

le bilan et pourquoi je la vend. une planche vraiment hyper agreable, tres joueuse grace a la carene en v tout le long, tres facile, surement moins rapide que les dernieres aiguilles mais au moins on ne se bat pas pour rester dessus. je la vend car devenue tres rapidement trop facile. a mon avis un super outil pour progresser rapidement, largement au dessus de sa copie la fanatic fly race 12.6 x 30.5.

surftech jamie mitchell latitude 12'6 x 30.0 - 255L
Ajouté au quiver le 18 mars 2014 - Avis du 15 avril 2014 - modifié le 19 avril 2014
Usage: ;
Stabilité pour un gabarit L (Intermédiaire) : ?

essais statique: ca y est, la bestiasse est at home. et bonheur c'est une pro elite! :shock: ca n’étais pas prevus mais on verras a l'usage si ca n'est pas trop fragile. le planche est tres legere, je dirais 11kg. au niveau équipement, pas de sangle centrale mais deux petites laterales. J'aime beaucoup la grande centrale de ma bark, on verras la aussi a l'usage si c'est plus pratique. les dimensions: largeur de 30, epaisseur constante de 12,5cm. one foot of ar: 43cm (2cm de plus qu'une bark). one foor off av: 22cm (2cm de moins qu'une bark!). tail: 28cm. ce qui frappe c'est la répartition du volume, l'etrave est tres fine en largeur et en epaisseur. on est donc plus sur la tendance naish que fanatic, pour imager. le pont est tres legerement creuse. sur les photos plus haut on peut croire que les rails sont ronds sur toute la longueur mais en fait ils sont tucked. la surprise c'est la carene car elle semble en v tout le long.  sauf qu'en fait ils y a un tres leger double concave sous les pieds avec des plats lateraux. l'arriere en en v. l'avant est bien etravé avec des flancs assez droits et s'arrondis. aileron jamie mitchell assez droit et de largeur quasi constante. Le rail us est assez avancé. il commence a 27cm du tableau arriere, soit pres de 15cm plus en avant que sur la bark. j'ai monte la planche avec un select sprint L. Ce shape est vraiment surprenant et s'eloigne deliberement de tout ce qu'on peut observer. essai dynamique: le ster du guilvinec. 5km/h de vent se et petire houle de 20cm de sse. grand soleil. j'avoue que j'etais un peu anxieux, les retrouvailles avec la mer, pas pratiquée depuis aout dernier, une nouvelle planche avec des rails quand meme assez ronds malgre les tucked qui sont quand meme bien sous la planche et puis cette etrave si fine... allez on y vas, face au vent direction men meur et donc houle legerement de droite. yeurk, la planche avionne. la bark ne traine pas en route, la falcon 2013 non plus malgre le manque de sensation distillées, mais la ca vas tres vite. le nez passe tres bien. en fait en analysant bien le shape je me demande si en fait il n'as pas quasiment le meme volume qu'une bark mais avec une repartition differente. en tous cas, pas d'enfournement dans cette petite houle. je taille a droite direction locarec, houle de cote. ca roule, on sent bien la carene en v, je manque aller au tas deux fois mais comme la bark on se rattrape tres facilement. direction la plage avec houle dans le dos legerement de droite. je me recule de 10/15 cm. j'envois la soudure et la planche file de nouveau comme un avion de chasse. pas d'enfournement! on la place super bien, elle est tres reactive. arrivee plage, position legerement surf et ca glisse tres sainement. bluffé je suis, je ne m'attendais vraiment pas a ce mix ideal pour mon gabarit de performance et de facilite. c'est certe plus instable que toutes les planches que j'ai eu jusqu'a present mais beaucoup plus vivant et rapide. allez je repart aussitot pour un autre tour mais ce coup ci j'attaque en toute confiance et instruit par le precedent run je me recule de 10cm up wind. le planche passe un peu mieux la houle, vas aussi vite mais est un poil plus stable. Je me sent bien, je rame fort et je manque aller au tas...j'effectue le retour pile dans l'axe de la houle en me reculant encore de 10cm et la planche est hyper saine. bonheur. deux session de complement d'essai. hier vent se de 5km/h, gros clapot serré de 20/30 cm, ce jour vent de se de 10km/h, houle de 50cm. j'ai change l'aileron select sprint, oriente beach race/race flat pour un select tracker M. un pur aileron de plein ocean de 33cm de profondeur, tres droit et de 11,5cm de base. avec ca sous les pieds on gagne en stabilite laterale, mais pas tant que ca, par contre ca rend la planche hyper reactive houle et vent dans le dos. mais avant le (petit) downwind, il faut faire du upwind et la surprise, car d'une la planche passe hyper bien sans planter du nez, mais en plus cette finesse fait que de travers la prise au vent de l'etrave est tres diminué, le jour et la nuit par comparaison avec mon ancienne fanatic fly race ou il fallais se battre pour ne par partir sous le vent. franchement cet avant hyper fin qui semble completement desequilibre par rapport a la repartition du volume est bluffant. Les rails assez ronds n'apportent pas d'instabilite particuliere. on sent plus le v que cette rondeur de rail. allez demi tour. je me recule un peu plus que jeudi et la c'est le bonheur, la planche se dirige super bien, on est bien positionné, la largeur suplementaire de 2cm au one foot off par rapport a une bark ou une fanatic est appréciable, surtout vu l'etat de la mer et particulierement aujourd'hui. toujours pas d'enfournement, le nez plonge mais ne passe pas sous l'eau. toujours pas de problemes comme sur une fanatic falcon 2013 engendres par les rails ronds. arrivee plage le surf est tres sains. mais n'etant pas un specialiste de cet exercice, il faudrait affiner mon jugement. au bout de trois jours de navigation j’affirme que c'est la meilleure planche que j'ai eu sous les pieds. il faudrais voir ses performances sur le pur plat, mais comme outil de mer elle est incroyablement agréable. tout cela est bien sur a relativiser par rapport a mon niveau.

fanatic falcon 12'6 x 30.0 - 282L
Ajouté au quiver le 14 sept. 2013 - Avis du 5 oct. 2013
Usage: Tout type de balade ;
Stabilité pour un gabarit L (Intermédiaire) : ?

conditions de l'essai: la marne, hyper flat et sans vent. courant assez fort. la planche: modèle HRS. je la trouve plus belle que le version carbone avec sa carène blanche non lisse. pas de valve de décompression, un gros plus. pad double épaisseur confortable. la poignée ergonomique est un modèle du genre, on porte sans crispation des avants bras. par contre elle est un peu trop sur l'avant. aileron one magnifique identique aux versions carbone, mais rivière oblige je navigue avec un select anti weed de 22cm. la carène est arrondie, puis plate, puis de nouveau ronde sur l'arrière. les rails sont verticaux et assez rond sur tout la longueur. la ligne de scoop tendue sur l'avant et relevée sur l'arrière. l’épaisseur est quasi constante. je fais 1m85 et 82kg, j'utilise une select race comme pagaie. J'avais essaye une falcon carbone 14 x 27.5 cet été sur un plan d'eau relativement peu agite et j'en avais bavé, même si a de rares moment j'avais ressentis le potentiel de l'engin. c'est donc avec une certaine appréhension que j'ai démarré, même si 2.5 pouce de plus en largeur sécurisait a priori l'achat. appréhension levée au bout de 10 mètres, tant spontanément j'ai écarté mes pieds comme sur mon ex starboard the pin, c'est a dire assez serrés, et que je n'ai rencontre aucun problème d’équilibre. a l’arrêt la planche roule doucement sous les pieds mais des qu'on est lancé c'est stable. je rejoint donc l'avis de docjacobs publié sur le même modèle en 25 de large. c'est stable mais très vivant, la moindre prise de carre entraîne un changement de direction, j'aime beaucoup. l'avant est un mélange de tanker et de piercing et fonctionne très bien sur le plat, ne levant pas une vague d’Étrave imposante. la position optimale de rame est pile poil au niveau de la poignée. Lancée, on n'as pas une grande sensation de vitesse, mais ça fuse. Je n'ai pas chronométré ma sortie mais elle plus rapide que mon ancienne planche. plus stable en direction aussi. on est haut sur l'eau et on reste au sec, le nez rejetant le peu d'eau qui remonte très rapidement sur les cotés. ces premières sensations sont a confirmer par la pratique, mais cela semble la bonne pioche, et je me demande même si je n'aurais pas du acheter la 27.5 pour la Rivière....

- Avis du 23 mai 2014
Usage: ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Moyenne

le bilan et pourquoi je l'ai vendue. la planche etait rapide, aucun doute la dessus. par contre elle distille peu de sensations et surtout elle prolonge trop les appuis. bref quand elle part dans une direction pas facile de la faire changer de cap. bref on s'emmerde un peu dessus et ca c'est pour moi redhibitoire.

hobie inflatable tour 12'6 x 32.0 - 298L
Ajouté au quiver le 11 mai 2013 - Avis du 22 sept. 2013
Usage: ;
Stabilité pour un gabarit L (Intermédiaire) : ?

l'essai s'est déroulé sur la marne. une marne flat de chez flat avec force petzouille de vent. par contre un peu de jus. le shape: c'est un peu l'inverse d'une naish one, le maître beau est plutôt sur l’arrière, l'avant plutôt fin. dessous c'est tout plat et les rails sont ronds. l'accastillage: c'est grand luxe avec 4 poignées dont une sur l’étrave (excellent si on veut se faire remorquer) et une poigne de portage central. 2 filet, un a l'av l'autre a l'ar. double épaisseur du pad a l'endroit idéal de rame. aileron de 9' plutot surf. l’équipement: une pompe simple effet avec manomètre, un kit de réparation, un mode d'emploi et un sac qui respire le costaud avec une multitude de sangles de réglages. a 1160€ on ne se moque pas du monde! sur l'eau: c'est large, c'est stable, et même super stable. le toucher d'eau est quasi absent et c'est déconcertant, on as même l'impression qu'on est ventouse a l'eau alors que ça avance plutôt pas mal, même si avec 32 sur du plat on traîne de l'eau mais pas tant que ça. c'est hyper maniable, un peu comme un kayak de slalom. l'aileron doit y être pour beaucoup mais ça n'est pas très stable directionellement. il fraudais faire l'essai avec l'aileron de la naish one, plus typé racing. la rigidité longitudinale est correcte, on as pas l'av et l'ar qui remontent au ciel, j'avais 14 de pression pour 13 recommande et je fais 1m85 pour 82kg. Conclusion: c'est pas mal mais ca n'est pas pour moi, ca manque de vie, de toucher d'eau. c'est le genre de matériel idéal pour qui n'as pas de place, pour la rando tranquille. on peut mettre un débutant dessus sans problème, et des mômes aussi. bref une bonne planche super accastillée qui correspond a 100% a son programme.

fanatic flyrace 12'6 x 30.5 - 254L
Ajouté au quiver le 9 janv. 2013 - Avis du 20 mai 2013 - modifié le 10 sept. 2013
Usage: Tout type de balade ;
Stabilité pour un gabarit L (Intermédiaire) : Très bonne

Apres un mois de pratique quotidienne en mer: planche performante et facile. en upwind meme avec belle houle la planche passe facilement et n'est pas tres dificile a emmener. downwind je l'ai trouvee facile, reactive a la demande, facilement ratrapable. le nez travaille tres bien car c'est un savant melange de piercing et de tanker qui fait que ca ne plante pas meme sans se reculer enormement. travers, comme pas mal de race il vaus mieux tirer deux bords qu'y rester mais ca n'est pas non plus le bagne. Une super planche pour les lourds et les 'vieux' qui comme moi cherchent aussi le confort, lui même gage de performance.

- Avis du 23 mai 2014
Usage: Tout type de balade ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

le bilan et pourquoi je l'ai vendue. une planche ideale pour commencer en race. un tres bon 'ponton' rapide en mer et quand on debute c'est tres apreciable. je lui reproche juste une etrave trop directive, encore plus que sur une bark dont elle est la copie revendiquée. a part ca le bonheur en ballade rapide en haute mer. je l'ai vendue car je devais recevoir une starboard allstar qui n'est jamais arrivée... un super achat, que je n'ai pas regretté,

starboard pin 12'6 x 30.0 - 210L
Ajouté au quiver le 20 sept. 2012 - Avis du 25 nov. 2012
Usage: Tout type de balade ; Race toutes conditions
Stabilité pour un gabarit L (Intermédiaire) : Très bonne

Achete ce flotteur neuf en destockage, la version limited edition de 2010. Shape depasse par rapport a ce que j'ai vu en magasin sur les derniers modeles race, mais a 950€. sensation de leger roulement a l'arret, mais j'ai trouve cela stable des qu'on prend de la vitesse. Bon, je suis allé au tas trois fois lors de la 2eme sortie mais quid de la planche ou de la houle. Mais ca passe tres bien la houle car la planche est assez bananée. Neanmoins ca glisse tres agreablement et ca vas quand meme bien plus vite que mon ancienne fanatic fly 10'6'. je suis assez etonne de la stabilite du flotteur vu l'outline. L'ar est quand meme tres tres pin tail et peu volumineux. je la trouve rapide, mais venant d'une allround 10'6', rien d’étonnant a cela. le rail d'aileron est tres en arriere et avec l'aileron select sup le point de pivot dit etre quasiment sur l'ar du rail. pas assez d'experience pour savoir si cela a une incidence sur le comportement. les rails sont rond a l'avant, tucked au milieu et carres sur l'arriere.

autre-marque juanito custom 9'4 x 30.0
Ajouté au quiver le 28 août 2012 - Avis du 28 août 2012
Usage: Surf toutes conditions ;
Stabilité pour un gabarit L (Débutant) : Moyenne

J'ai juste realise deux ballades avec, donc je reserve mon jugement quand j'irais dans les vagues. Mais la construction est magnifique, legere et solide. Gros plus ca n'est pas plus cher qu'un sup de milieu de gamme.

fanatic fly allround 10'6 x 31.0 - 180L
Ajouté au quiver le 27 août 2012 - Avis du 27 août 2012
Usage: Tout type de balade ;
Stabilité pour un gabarit ML (Débutant) : Très bonne

excellent modèle très agréable en ballade. On progresse vite dans le geste technique. Apres une dizaine d'heures on se sent tres a l'aise sur le flotteur. tres bonne repartition du volume. Ca glisse bien et même si le vent monte et qu'on est face au vent on peut rentrer sans problème, même si c'est physique. C'est type long board donc pas la reine de la maniabilité mais ca n'est pas le programme. Elle vas naviguer sur la marne a partir de 09/2012.

Les autres planches que j'ai testées

surfpistols white water 9'5 x 36.0
Ajouté au quiver le 3 oct. 2018 - Avis du 3 oct. 2018
Usage: Eau vive ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

teste sur de la petite riviere lors de ma premiere sortie en white water. du point de vue d'un debutant dans la pratique planche facile, amusante, vive mais stable. on est bas sur l'eau, c'est reactif. a essayer dans plus gros. mais une enorme reussite.

fanatic falcon 14'0 x 28.7 - 338L
Ajouté au quiver le 1 mai 2018 - Avis du 1 mai 2018
Usage: Race sur mer formée ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

Je l'ai essayée en traversée de la baie de morgat et en aprentissage technical race. Facile et confortable en traversée pour un vieux gros comme moi. Les rails sont sous la planche, le pin tail marqué mais pas de problème de stabilité. En technical race, facile face à la vague et idem en phase surf ou la ligne de rocker fait merveille. Une excellente surprise alors que je ne partais pas avec un à priori favorable. Elle semble solide sur le pont vu ce que je lui ais mis... La carène semble par contre de construction légère...

fanatic ray 12'6 x 27.5 - 264L
Ajouté au quiver le 1 mai 2018 - Avis du 1 mai 2018
Usage: Race sur eau plate ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Moyenne

J'ai essayé cette planche dans des petites vagues en entrainement beach race. 12.6, c'est petit pour moi, mais malgré sa proue etravée et sa poupe ronde je n'étais pas trop mal. Avec un petit gabarit la planche doit être plus facile à dompter. Néanmoins une bonne surprise.

fanatic flyrace 14'0 x 28.0 - 320L
Ajouté au quiver le 23 fév. 2018 - Avis du 23 fév. 2018
Usage: Race sur eau plate ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

une ancetre. j'etais curieux d'essayer cette planche que je reluquais en 2013. certe le shape accuse son age avec une repartition de volume qu'on ne trouve plus de nos jours. mais au final c'etais bien agreable a naviguer. ca vas quand meme vite sur du plat, pas mal sur les petits bumps de bateaux de securite. c'est confortable, facile, rapide. une bonne affaire en occasion.

jp-australia race allwater 14'0 x 26.5 - 290L
Ajouté au quiver le 23 fév. 2018 - Avis du 23 fév. 2018
Usage: Race toutes conditions ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Moyenne

un bon flotteur, polyvalent, qui vas pas si mal sur le plat. assez stable pour moi. le gros plus de cette planche c'est une construction hdg pour un prix serré. pas eu l'occasion d'un gros test mais a revoir avec plaisir.

sic rs 14'0 x 26.0 - 315L
Ajouté au quiver le 23 fév. 2018 - Avis du 23 fév. 2018
Usage: Race toutes conditions ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Moyenne

j'etais impatiens d'essayer une rs. bon, 26 je ne partais pas confiant mais au final la planche sur le plat est stable. bien sur il faudrais essayer en mer. les sensations de vitesse sont bonnes, la planche facile, confortable avec son pont légèrement creusé. un gros coup de cœur pour une planche de serie. la meme en 28 en mer serais ideale pour moi. je veux essayer en mer.

naish maliko 12'6 x 26.0 - 240L
Ajouté au quiver le 25 sept. 2017 - Avis du 25 sept. 2017 - modifié le 26 sept. 2017
Usage: Race toutes conditions ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Moyenne

Essayé sur plan d'eau plat. Le concept fonctionne avec un rameur tres dynamique. ce que je ne suis pas. c'est deconcertant d'avoir un avant de allround sur une race. Pas de difficulte pour tenir dessus. pas de sensation de vitesse bien que ca avance pas mal. Pas d'avis tranche sur ce flotteur sauf que ca n'est pas pour moi. envie de tester la meme en 14 pour me faire une opinion plus tranchée.

jp-australia race flatwater 14'0 x 25.0 - 277L
Ajouté au quiver le 25 sept. 2017 - Avis du 25 sept. 2017
Usage: Race sur eau plate ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Moyenne

essayée sur plan d'eau plat. Pas de difficultés, pour tenir dessus et c'est meme assez stable (moi sur une 25 c'est en theorie impossible). toujours déconcertant pour moi ces étraves de flat. Je n'arrive pas a m'y faire visuellement. Ceci dit, la planche est legere et semble solide mais surtout elle n'est pas chere par rapport a la concurrence. Vu les delires dans le prix du materiel, l'avantage est plus que sensible. J'ai bien aimé, c'est assez vif, plutôt maniable, rapide. Je pense que sur un plan d'eau plus agité j'aurais eu des problèmes mais c'est une planche que je voudrais essayer plus complètement. Rapport qualité/prix imbattable pour une planche de 'grande ' marque.

3bay flatwater 14'0 x 27.0
Ajouté au quiver le 27 avril 2017 - Avis du 27 avril 2017
Usage: ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Moyenne

J'aime pas les planches de flat. c'est psychologique, je trouve les etraves moches, les outlines ne me plaisent pas, bref rien ne va sauf que chaque fois que j'en essaye une sur leur terrain de jeu je suis bien obligé de reconnaitre que c'est efficace. d'abord je n'ai eu aucune difficulté a tenir dessus, pas que j'etais super a l'aise mais je n'ai bas baqué. ensuite ca avance mais je n'ai pas eu beaucoup de sensations. bref pas d'avis definitif, a reessayer avec la meme en 27,5 de large car je subboddore que si ca brasse un poil je serais mal sur 25.5.

3bay allwater 14'0 x 27.5 - 314L
Ajouté au quiver le 27 avril 2017 - Avis du 27 avril 2017
Usage: ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

tout ce que j'aime, pont bas, du volume devant, facile, performante, maniable. avec ce type de flotteur on rame au lieu de nager derriere. parfaite pour moi. une tres belle reussite en version 'stock' a customiser selon sa pratique. essayée lors de la journee 3bay avec passage de courants et de marmites sans chute.

itiwit gonflable touring 12'6 x 29.0 - 305L
Ajouté au quiver le 27 avril 2017 - Avis du 27 avril 2017
Usage: Race toutes conditions ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

essaye sur la marne. pas plus mal foutu que les autres gonflables et meme plutôt mieux avec ce système de filet tres bien pensé. pour le reste on est dans le matelas pneumatique pas trop mal. loin des references redpaddle et redwwod paddle. placement prix pas bien pensé.

starboard allstar 14'0 x 28.0 - 305L
Ajouté au quiver le 27 avril 2017 - Avis du 27 avril 2017
Usage: ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

essaye dans le golfe du Morbihan. ben ca casse pas trois pattes a un canard. j'ai vraiment du mal a formuler un avis tant c'est fade, sans défauts mais sans qualités. bref bof. le modele 2013 en 27.5 etais bien meilleur.

naish air one 12'6 x 30.0 - 265L
Ajouté au quiver le 21 mars 2016 - Avis du 21 mars 2016
Usage: Tout type de balade ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

Je l'avais essayée il y a 3 ans et de nouveau il y a 15 jours. toujours aussi surprenante, pas demodée pour un sous malgré cette saloperie d'aileron indigne. ca avance franchement pas mal du tout, c'est securisant et malgre tout performant. ca reste franchement une valeur sure. bref monsieur naish un aileron please... fortement recommandé pour un matelas pneumatique.

starboard sprint 12'6 x 28.0 - 280L
Ajouté au quiver le 21 mars 2016 - Avis du 21 mars 2016
Usage: Race sur eau plate ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : ?

brievement essayée sur plan d'eau hyper flat. pas de probleme de stabilité. par contre, il faut s'habituer a n'avoir rien devant les pieds. c'est tres fin....autre particularité, il faut imperativement planter l'etrave dans l'eau sous peine de tirer trois tonnes d'eau et d'avancer a la vitesse d'un escargot en apnée. c'est tres particulier comme sensations. j'avoue que j'aimerais essayer plus longuement et quand ca brasse un peu. je ne porte pas de jugement definitif mais ca me semble quand meme assez etroit comme plage d'utilisation. ps: je suis toujours aussi surpris de ces rails tres durs sur une planche qui recherche la plus grande vitesse sur eau plate.....

jp-australia race allwater 12'6 x 27.0 - 241L
Ajouté au quiver le 17 janv. 2016 - Avis du 17 janv. 2016
Usage: Race toutes conditions ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : ?

j'ai brievement essaye ce flotteur sur un plan d'eau plat et je l'ai observe aux mains d'un bon rameur. deja j'aime bien l'esthetique, ca change de ce qu'on trouve ailleurs et c'est finalement pas deplaisant. ce qui surprend c'est cette disproportion entre une etrave volumineuse et un arriere tres fin. visuellement on a l'impression d'une etrave titanesque alors qu'en fait elle n'est guere plus volumineuse que ce qu'on trouve par ailleurs. autre fait marquant, le rocker est accentue, pas de compromis, on est bien en presence d'une planche destinée a la mer ouverte. l'outline est courbe avec des one foot off qui me semblent assez fin (je n'ai pas mesure). le pont est legerement creusé. la carene est ronde sur l'avant puis un v avec double concave. rails durs sur la moitie de la planche. je n'ai pas rencontre de problemes de stabilite mais le plan d'eau etais hyper plat donc je ne peut former de jugement definitif. par contre pour avancer sur le pur plat c'est autre chose, il faut s'employer, la vague d'etrave est similaire a celle d'un porte avion nucleaire, c'est dire les turbulences et les sorties d'eau...a sa decharge, elle n'est pas faite pour ca. sans etre affirmatif ne l'ayant pas essayee sur un plan d'eau agité, je pense que c'est un engin vraiment fait pour le chantier mais ou il vas falloir bien gerer son assiette au vu du peu de volume arriere. de toute maniere aux mains de nicolas, ca avancais plus vite que ma 14, le probleme se situant comme souvent entre la pagaie et le flotteur.

starboard race 12'6 x 27.5 - 272L
Ajouté au quiver le 14 mai 2015 - Avis du 14 mai 2015
Usage: ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : ?

En rade de brest, flat, sans vent. c'etais idéal pour essayer cette planche surtout que je sortais de trois jours de stage avec greg closier vincent verhoven. Je vais tacher de ne pas être trop radical dans mon propos mais cette planche est, pour moi, un gigantesque raté et je ne m'explique pas que starboard puisse commercialiser ce flotteur. comme je ne m'explique pas comment starboard a pu concevoir pareil engin qui arrive a etre plus instable, en mouvement, que les 12.6x25 de greg ou de vincent. autant l’instabilité primaire ne me dérange pas autant la secondaire me gène. ce shape c'est le fruit des amours démoniaques entre une sprint pour l'avant et une allstar pour l’arrière. on aurais fait le contraire que ca aurais eu une chance de fonctionner. la, riens ne vas! on est trop haut sur l'eau, le gigantesque simple concave sous l’arrière n'apporte rien sauf de l’instabilité et les sorties d'eau sont dégueulasses. j'ai cherche plusieurs positions de rame sans jamais trouver un endroit ou j’étais bien. en passant la dessus ou aurais pu au moins compter sur quelques sensations de vitesse distillées, mais même pas. on ne peut pas m'accuser d'anti starboardisme primaire vu que je possède une ace gt. Quand aucun coureur de la marque n'as cette planche sous les pieds. c'est un très mauvais signe alors que c'est LA nouveauté race chez starboard. une calamité a ranger au rayon des ratés a coté de la f-one race pro (moins ratée quand même). cr a relativiser par mon niveau bien entendu, mais je persiste et signe dans mon propos.

surftech bark dominator 14'0 x 28.0 - 285L
Ajouté au quiver le 24 mars 2015 - Avis du 24 mars 2015
Usage: ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : ?

J'ai fait un court essai de ce flotteur sur un étang. On retrouve l'esprit de la bark laird 12.6 (que j'ai possédé) en plus fin et plus rapide. L'étrave directrice n'est pas un probleme en pur flat mais je ne m'aventurerai pas en mer formée avec. On doit y passer pas mal de temps à gérer l'assiette. C'est stable, on est bas sur l'eau et ca c'est tres bien. Position d'aileron très en arrière, peu de row ; mais ca n'est pas un camion pour autant. Il y a plus moderne niveau shape mais dans une optique loisir avec quelques courses de temps à autre, ca n'est pas démodé.

f-one matira 9'6 x 32.0 - 182L
Ajouté au quiver le 21 juin 2014 - Avis du 21 juin 2014
Usage: ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

J'ai rapidement essaye cette planche sur la marne cet apres midi. je vais donner mon point de vue par rapport a la bic testée il y a 3 semaine. soit je suis une buse, soit 10cm (le bic etais une 10') de moins c'est enorme, soit cette planche est franchement pas terrible... je pencherais pour la 3eme hypothese car j'ai vraiment bien aime la bic, bien rigide pour un matelas pneumatique. la c'est franchement assez souple et a coup de pagaie et pagaie identique ca n'as aucune stabilite directionnelle. pis ca avance peau de balle. je veus bien tout entendre, tout admettre, mais je ne recommande pas ce flotteur...je ne m'attendais pas a une telle deception.

bic air performer 10'0 x 30.0 - 200L
Ajouté au quiver le 29 mai 2014 - Avis du 30 mai 2014
Usage: Tout type de balade ;
Stabilité pour un gabarit L (Avancé) : Très bonne

présentation statique: planche bien accastillée avec un anneau de remorquage avant sous la planche. la valve de gonflage est a l'avant. une poignée centrale et une arrière ainsi qu'un petit filet. l'aileron central et sur rail us. les latéraux fixes et bien épais, ça évite les ailerons tordus au pliage. essai dynamique: la marne sans vent, hyper flat, une péniche a vide ainsi que des motorboats. la stabilité est très bonne pour un gros comme moi et une petite longueur. en se positionnant au niveau de la poignée centrale, la planche est dans ses lignes et avance très convenablement. gonflée a 14psi pas de phénomène banane. au passage des vagues on sent que ça se déforme mais ça passe très bien. conclusion: franchement je ne m'attendais pas a une si bonne surprise, n’étant pas fervent des matelas pneumatiques. une bonne petite planche qui dois être sécurisante dans des petites vagues.

fanatic falcon 14'0 x 27.5 - 291L
Ajouté au quiver le 18 août 2013 - Avis du 18 août 2013
Usage: Tout type de balade ;
Stabilité pour un gabarit L (Intermédiaire) : Mauvaise

conditions de l'essai: vent de sw force petole avec petite houle. cette planche me fais envie depuis que j'ai vu des photos. spontanement je la trouve esthetiquement tres belle et le shape donne envie. c'est tres harmonieux, l'avant tanker ne fait pas trop bulbe. bref je partais confiant. bon commencons tout de suite par la chute (que j'ai evite mais ce fut dur): 27,5 c'est pas pour moi epicetou. j'ai passe mon temps a me battre pour rester sur la planche. je pense qu'il n'y a pas que la largeur qui est en cause. le shape et les rails me semblent etre le probleme que j'ai rencontre. par contre les rares fois ou tout etais en place ca fuse et le potentiel me semble enorme. le nez travaille tres bien et dans ces petites condition de mer ni plus ni moins performant qu'un perce vague. ce que je ressent c'est qu'il faut toute le temps etre a fond ou presque pour profiter pleinement des qualites de ce shape. entre des mains aguerris ca dois etre le bonheur. a mon age et mon niveau, plus ma pratique, c'est trop pour moi a tous les niveaux. je suis malgre tout content d'avoir tente l'experience.

bic performer 11'6 x 32.5 - 220L
Ajouté au quiver le 28 août 2012 - Avis du 28 août 2012
Usage: ;
Stabilité pour un gabarit L (Débutant) : Très bonne

Un ponton! Mais un bon ponton pour débuter. J'ai realise une ballade d'initiation de deux heures avec moniteur.C'etais juste ideal pour la phase d'aprentissage des manoeuvres de base et acquerir le geste de la rame. Par contre c'est lourd. Mais bon nul n'est tenu a l'explois vu le prix et le volume. Hautement recommandable pour débuter mais meme pour un gros comme moi il faut passer tres vite a plus court.

Mes pagaies

Select Fusion Pro (Je l'ai) - [avis du 29 oct. 2019] :
dimensions pale: 39x18 cm. Surface 510 cm². Poids : 580 g. Shape : Triangle rond, extrados léger convexe. Intrados plat se terminant en v prononcé, pas d’épaississement. Angle pale 6°. Manche un peu plus gros que la moyenne ovale a la base se terminant en rond de 2,8cm. Flex medium plus. Poignée ergonomique carbone banale. Construction hors du commun en prepreg. 370€. QUALITE DE FABRICATION : Select enterre pas mal de monde. La maitrise du prepreg est impressionnante. A première vue ça n’est pas spectaculaire mais observez la jonction pale/manche et vous serez édifié. manche: il faut faire litière de la réputation de bout de bois des manches select. C’est du passé. Excellent compromis nervosité/rigidité, grand confort avec le gros diamètre. pale: Un shape « standard », sans tare mais sans génie. Un angle de 6° technique mais très juste. pale: olive: select ergo. La poignée est trop bombé ce qui repartis la pression sur une petite surface de la paume au centre. prix: Rapport qualité/prix hors du commun qui enterre tout le monde. solidite: Ultra solide, j’ai fait de la rivière avec et malgré les chocs contre les rochers aucun pet. RIEN ! EXCEPTIONNEL. comportement: si on met bout a bout les classements on se demande comment on peut aboutir a une bonne pagaie. Si en plus on jette dans la balance la réputation de barre a mine de select, la messe est dite…ben non, et c’est même une énorme surprise tant cette pagaie est excellente. Le prix est bas, la qualité hors du commun, c’est solide. Le manche est medium/dur et de gros diamètre sur la main basse ce qui le rend très confortable. La liaison pale/manche est exemplaire et ça tracte méchant sans vous défoncer malgré la petite surface de pale et son shape basique. Prise d’eau un poil technique du fait de l’angle de 6° mais j’adore. La poignée est à revoir mais en la customisant avec des couches de néoprène c’est parfait. En retravaillant un poil le shape de la pale on aurait une arme fatale. Ma pagaie de très longues distances et un coup de cœur. Essayez-la, elle vous le rendra bien.
Ct+ AITO (Je l'ai) - [avis du 31 août 2016] :
Programme: race Longueur: ma taille + 20cm Modèle: blanche. poids: 540g Peut etre la meilleure pale du marché, le manche a fait de gros progres depuis les premiers modeles. poignee perfectible. meilleure en downwind qu'en upwind. attaque tres douce. le shape de la poignee ainsi que le petit diametre du manche ne la recommande pas pour les tres tres longues distance. un tres bel outil offrant une alternative credible la qb trifecta.
Quickblade Trifecta (Je l'ai eue) - [avis du 24 août 2015] :
Programme: race/ballade. Longueur: 185 + 20cm: 205cm Modèle: 86 manche rond poid: 480g la perfection est t'elle de ce monde? c'est en effet la question qu'on peut se poser... pale en forme de sarcophage. 42cm de long, emmanchement de 11cm. au plus large 16,5cm, en bas 14cm. surface revendiquée de 550cm², ce qui semble juste quand je superpose avec la fanatic qui revendique 580cm². extradox convexe leger. intrados en v avec un double concave de 4mm se terminant en v. epaisseur de 2cm en tete. pale peu volumineuse. bordure abs. manche rond strié, conique, commençant a 3cm de diametre se terminant a 2,5cm. la poignée ergonomique est exceptionelle de tenue et de confort. pour revenir au titre c'est la question qu'on se pose apres utilisation de cette pagaie... upwind: meme dans 20nds on n'est pas gene , ca trace de maniere impressionnante pour une si petite surface. c'est bluffant. en meme temps c'est doux, on génère de l'appui sans difficulté, on ne ressent pas de raideur comme avec la ct+ bien que ca ne soit pas souple. c'est vraiment tres agreable et performant d'autant que le manche se tient sans pression, merci les stries, et que la poignee permet une poussée optimale sans ruiner la paume de main. downwind et travers: downwind c'est la aussi excellent mais moins impressionnant que la ct+. peut etre que ca se vaut, mais je n'ais pas assez de finesse technique pour le valider. on ressent tres bien l'incroyable nervosite du manche. travers c'est tres bon aussi. cette pagaie est d'une incroyable homogénéité doublee de performances de tres haut niveau. on rajoute un confort de rame au dessus du lot (manche striee et poignée) avec une rigidite finement repartie et qu'on ne subit pas (emmanchement bien place et tres 'mecanique') et on ne dois pas etre loin de la perfection. avis a relativiser par mon niveau physique et technique, fruit de trois semaines de navigation en mer sur ace gt 17.4. j'ai aussi achete la meme en version manche ovalise, essayee une seule fois donc avis en cours de redaction apres moult essais.
Select Océan Pro (Je l'ai eue) - [avis du 23 mai 2014] :
essai statique: je l'ai en 205cm de long. taille S. poids sur la balance 570g. largeur 17,5cm, longueur 40cm (et pas 50 comme indique sur la doc select)pour la pale. Intrados en v qui s'aplatis en allant vers le bas + concaves. le manche est ovale et semble un peu moins raide que celui de la race. essai dynamique: la marne cet apres midi. 14°. 30km S de vent et petole. gros clapot serré et flat de chez flat. la pub: La OCEAN PRO est redoutablement efficace sur plans d'eau agité avec un énorme potentiel d'accélération sur les bumps en downwind, un maximum de contrôle avec vent et clapot de travers et très confortable pour lutter contre le vent de face. avec les meandres j'ai eu toutes les conditions evoquées ci-dessus, sauf des vrais bumps. alors cette pagaie tiens t'elle ses promesses? vent de face, la promesse est tenue, je n'ai jamais eu une pagaie aussi facile, elle n'est pas déstabilisée et la petite surface ainsi que le shape de l'extrados fait qu'on reste efficace dans le geste sans etre destabilisé par les rafales. travers rien de particulier a noter. downwind, pareil que upwind, pas de destabilisation par les rafales quand la pale est hors de l'eau, et la surface bien adaptee fait qu'en effet on peut envoyer la soudure et ca repond tres energiquement. sur le plat sans vent on retrouve les sensations de la pro race en moins exigeant, mais ca envois du bois. bref, pour un premier essais content, a confirmer au long cours et cet ete en mer.
Outside-reef Session White Carbon (Je l'ai eue) - [avis du 30 déc. 2013] :
Statique: 650g annoncé par le fabriquant, 600g sur la balance en 205cm! On ne se moque pas du monde chez ouside reef! comme sur la pop, un design en goutte d'eau, meme longueur mais largeur reduite de 2cm. 10° d'angle, 600cm², on vas pouvoir ramer longtemps sans fatiguer d'autant que le manche est medium dans une tres belle finition mat. shape legerement concave avec une arête en v vif assez longue. Sur l'eau la pagaie est très agréable, réactive avec un touché d'eau typique des design goutte d'eau, en douceur. la conduite est facile, la stabilité bonne, ca ne guidone pas. la surface étant réduite on pourrais penser que cela favorise la fréquence mais même en amplitude ca propulse bien. Le manche est moins reactif que celui de la pop kevlar mais tres agreable car peut traumatisant.
Goldenboard TEAM (Je l'ai eue) - [avis du 12 oct. 2013] :
J'ai gagné, sans le chercher et a ma grande surprise, cette pagaie. Donc merci a standupguide.fr et goldenboard. Livrée en main propre lundi je l'ai essaye cet âpres midi. conditions de l'essai: la marne a partir de noisy, flat, sans vent ou presque. le planche est une fanatic falcon 12.6x30 hrs 2013. Je fais 1m85 et 82kg. statique: bel objet, très bien construit et finis. c'est 100% carbone, les rails sont protégés par de l'abs. l'olive est couverte par de la mousse eva. l'angle de la pale semble être le standard 10°. le shape de la pale (21,5 largeur) est goutte d'eau, dans le style de la outside reef pop, la face avant démarre par un v assez prononcé qui s'estompe pour finir en plat en partie basse. le manche est mat, le système de réglage millimétrique. 630g sur la balance. dynamique: sur le principe on avais des pales larges et courtes avec des manches plutôt souples a la outise reef pop ou des pales étroites et longues avec des manches rigides a la select race. la on est en présence d'une pale goutte d'eau avec un manche rigide. la rigidité du manche doit être due au système réglable et la même en fixe doit être plus souple. la finition mat permet une bonne préhension, ca ne glisse pas. L'olive en mousse est un plus pour qui cherche du confort, j'avoue que j'ai pas trouve que cela représentais un avantage significatif dans ce domaine, mais ca ne déstabilise pas par rapport a une olive rigide. Entrée d'eau typique des pagaies anglées, on génère facilement de l'appuis. je la trouve plus efficace et agréable en utilisation en fréquence plutôt qu'en amplitude. intuitivement je pense que c'est le v en partie haute qui génère cela ainsi que l'angle. c'est une pagaie plutôt tolérante qui ne flingue pas son rameur que je recommande pour du touring rapide, de la distance, en multi utilisateurs (réglable), et il n'est nul besoin d’être shapé comme Eric Terrien pour ramer longtemps avec.
Select Race Pro (Je l'ai eue) - [avis du 5 sept. 2013] :
je la possede en taille s coupee a +22cm. j'adore l'angle reduit qui donne une belle prise d'eau. pagaie qui necessite de la technique (prise d'eau tres devant, sortie au niveau des pieds, manche vertical) pour generer de l'appui. l'ensemble shaft rigide pale longue et etroite est coherent. ne pas se laisser rebuter par le premier abbord qui devoile une pagaie exigente physiqument. une fois apprivoisée elle est extraordinaire.
Outside-reef POP Carbone Kevlar (Je l'ai eue) - [avis du 5 sept. 2013] :
coupee a +20 cm. c'est hyper leger. ensemble coherent entre shaft moyenement rigide et pale large et peu profonde. performant et confortable. un excellent produit tres accessible.
Select First (Je l'ai eue) - [avis du 27 août 2012] :
Pagaie très lourde en version variable. la pale est carrée, la rame est donc plutôt en puissance. Shaft plutôt rigide, bonne poignée. Des qu'on met de la fréquence on est rattrape par le poids. Le modele fixe doit être bien plus léger et donc plus agréable. Une bon modele pas cher pour débuter.
Naish Makani (Je l'ai testée) - [avis du 19 mai 2014] :
essaye cette pagaie en version 8.0 rds. je n'ais pas aime du tout, la pale est trop lourde par rapport au manche, cela cree un desequilibre tres desagreable.le manche est plutot reactif mais la forme de la pale rend la pagaie instable. quand on repasse sur la outside reef session c'est le jour et la nuit.
Info Partenaire: Lozen
Lozen
Info Partenaire
annonce redwood

© Standup-guide.fr Tous droits réservés : Toute rediffusion, sous quelque forme, même partielle, est interdite sans notre autorisation.