Info pratique > foil : Debuter wingfoil

--- Mis à jour par Laurent, Le Lundi 13 Septembre 2021 à 21:56

Débuter en wing foil

Le wingfoil offre la simplicité de pouvoir se mettre à l'eau presque partout (tant qu'il n'y a pas de shore-break). Moins performant que le wind foil ou le kite foil, le wing foil est surtout plus simple et plus ludique.

Prérequis au wing foil

Il n'y a pas de pré-requis indispensable pour débuter le wing foil (bon il faut être en forme et savoir nager quand même). C'est sans doute un des supports sur hydrofoil les plus faciles d'accès qu'on peut pratiquer en autonomie.

Quelques compétences sont des atouts et accéléreront l'apprentissage

  • Avoir des notions de navigation à la voile (savoir d'où vient le vent, évaluer sa force, lire le plan d'eau, identifier ses particularités, ses dangers, connaître les allures...)
  • Avoir pratiqué un sport sur planche : planche à voile, stand up paddle, kite sur planche directionnelle, wakeboard
  • Avoir déjà pratiqué un sport sur foil.

Le matériel pour débuter en wing foil

Débuter sur du matériel "école"

L'idéal est de commencer par prendre quelques cours ou de louer du matériel école. Cela permet de débuter sur du matériel facile d'accès et bien réglé.

Pour progresser, il faut voler

Il y a sur tous les spots des pratiquants qui ont quelques années de foil dans les jambes. Certains utilisent des planches minuscules et peu litrées et des foils techniques. Si ce type de matériel de hautes performances permet de repousser les limites du wingfoil, débuter sur ce type de matos, c'est l'idéal pour... galérer et progresser moins vite.

Pour son premier quiver, le plus simple est de prendre un pack complet d'occasion (il commence à y avoir de l'offre) ou neuf. Pour le neuf, les marques proposent des tableaux d'aide pour choisir le bon pack en fonction de son niveau, de son gabarit et de la plage de vent visée.

Le matos de wing se trouve dans les SUP shops (voir notre annuaire des SUP shops), les shops de kite et de windsurf.

Il ne faut pas trop se prendre la tête, sur le choix du matos au début. Prendre ce qui est dispo dans le shop du coin (et qui correspond à peu près à la charte ci-dessous) et aller rider. Le secret pour progresser, c'est d'aller sur l'eau !

Guide de tailles : pack foil pour débuter. Vent : 15-20 noeuds
Poids du rider 60kg (+/-15kg) 75kg (+/-15kg) 90kg (+/-15kg)
Surface de la Wing 4m2 5m2 6m2
Largeur de la planche >27" (+/-1) >29" (+/-1) >31" (+/-1)
Volume de la planche > Poids du rider + 30
donc + de 105 litres pour un rider de 75kg
Foil Mat de 65 à 75cm ; aile avec aspect ratio modéré.
Surface de l'aile avant 1200cm2
+/- 100
1500cm2
+/- 100
1700cm2
+/- 100

En cas de doute entre deux tailles de wing, de planche ou de foil, il vaut mieux prendre

  • L'aile de wing la plus grande. Etre un peu toilé facilite
    • l'équilibre en donnant plus d'appuis
    • la prise de vitesse donc le décollage
    • la capacité à remonter au vent
  • La planche la plus large
    • Une planche large facilite l'équilibre transversale
    • Une planche large réduit le risque de toucher le foil lors des chutes
  • La planche la plus longue
    • Une planche longue facilite l'équilibre longitudinale
    • Une planche longue glisse plus vite sur l'eau et décollera donc plus tôt
  • Le foil avec le mat le plus court
    • Un mat court limite le risque de toucher le fond et permet de naviquer dans moins d'eau (là où on a pieds)
    • Un mat court permet de décoller plus tôt
    • Un mat court limite le risque de toucher le foil dans les chutes
    • Un mat court oblige à apprendre à contrôler sa hauteur de vol
    • Un mat court est plus robuste
  • L'aile avant avec le plus de surface, la plus épaisse et le moins d'envergure
    • Une aile avec plus de surface a plus de portance. Elle permet de décoller et voler à plus basse vitesse
    • Une aile plus "ronde" (plus épaisse, moins d'envergure) décolle plus tôt et est moins dangeureuse

A l'inverse, quand on progresse, on cherche :

  • Une planche plus compacte pour gagner en contrôle du foil
  • Un foil plus fin, avec moins de surface pour gagner en vitesse
  • Un mat un peu plus long pour gagner en cap et en inertie sur les manoeuvres et limiter les touchettes dans la mer formée
  • Une aile de wing plus petite (plus maniable) sauf si on veut sauter

Augmenter sa plage de vent

Pour augmenter sa plage d'utilisation, il est plus intéressant d'avoir 2 ailes avant de foil que 2 ailes de wing. C'est plus efficace et en bonus ca prend moins de place et c'est plus économique.

Si on veut voler plus tôt, on peut prendre une deuxième aile de foil avec plus de surface et si on veut pouvoir naviguer dans le vent soutenu, on peut prendre une aile avant plus petite.

Les riders passionnés (et fortunés) finiront sans doute avec au moins deux ailes de wing et deux ailes de foil...

Avec ou sans straps, à chacun son style

Avec des straps

  • Pour faciliter le contrôle du foil
  • Pour limiter le risque de se manger le foil
  • Pour ne pas se demander où mettre les pieds
  • Pour sauter
  • Mais le foil doit être réglé au millimètre, juste au bon endroit dans le boîtier
  • Mais attention aux entorses

Sans straps

  • Pour ne pas se prendre la tête sur le réglage du foil
  • Pour se sentir libre et éviter les entorses
  • Mais impossible de sauter
  • Mais impossible ou dangereux de ratrapper une planche qui part en sucette.

A lire aussi : 5 conseils pour apprendre le wing foil


Info Partenaire
annonce redwood
Info Partenaire
annonce redwood
Info Partenaire
annonce Aquadesign


et aussi dans la rubrique info pratiques:


© Standup-guide.fr Tous droits réservés : Toute rediffusion, sous quelque forme, même partielle, est interdite sans notre autorisation.