Fred

Gabarit ML1m71 70 kg. - 39 ans - Niveau Intermédiaire
Localisation: Alpes-Maritimes

Quiver: SUP [10] - Pagaies [1]


Rider Profil

- Actualisé le 4 nov. 2016

SUP depuis: 2016 (Entre 15 et 50 sessions/an)

Pratique le SUP toute l'année en Balade, Surf Eau-vive

Autres sports de glisse: Kitefoil, Snowkite, Ski de randonée, bodyboard, Kitesurf

Ce que j'aime dans le SUP: Un seul support pour aller de partout sur l'eau

Ma première planche de SUP: RWP gonflable

Coté matos, je préfère ramer sur une planche Facile - Quel plaisir d'être cool et de rester au sec.

Mon quiver: un seule planche gonflable polyvalente

Mes pagaies: Une pagaie en fibres 3 parties

Mon dernier mot: J'essaye de lancer la pratique du SUP d'eau vive dans les Alpes Maritimes, donc contactez-moi si cette pratique vous intéresse.

Mes parcours de balade

Alpes-Maritimes Descente de la baie des anges par nord-est DownWind : 2 miles - 30min En ligne
Alpes-Maritimes Gorges de daluis Descente en Eau-vive : 18km - 3h30 En ligne
Alpes-Maritimes Descente de l'estéron: clavé-iscles Descente en Eau-vive : 3km - 30min En ligne
Alpes-Maritimes Descente du var de villars-sur-var à la tinée Descente en Eau-vive : 7km - 1h30 En ligne
Alpes-Maritimes Descente du loup de la base spcoc ck jusqu'à la luona Descente en Eau-vive : 3km - 1h En ligne

Mes planches (Je les ai)

lokahi ombak 8'4 x 29.0 - 115L
Ajouté au quiver le 16 déc. 2019 - Avis du 16 déc. 2019
Usage: Surf toutes conditions ;
Stabilité pour un gabarit ML (Intermédiaire) : Très bonne

drops furious 7'10 x 29.3 - 118L
Ajouté au quiver le 3 déc. 2019 - Avis du 3 déc. 2019
Usage: Surf toutes conditions ;
Stabilité pour un gabarit ML (Intermédiaire) : Mauvaise

Retour de la première utilisation de cette board. Je l'ai achetée car le proprio précédent y a mis un boitier pour foil (2usbox). Mais je voulais quand même la tester sans. Alors j'ai mis toutes les chances de mon côté en choisissant un spot à 1km du bord. Très léger clapot et 2 ou 3 noeuds de vent de travers. Rame traversée Je n'ai pas eu de problème de row, mais il faut dire que j'ai l'habitude de la rivière où on met des ailerons de 2' ou 3'. En revanche pour l'équilibre à l'arrêt, c'est pas facile. Faut prendre ses marques, ne pas trop écarter les pieds et les décaler avant/arrière. Les jambes travaillent en permanence. Quand on avance ça va, mais juste le fait de tourner les pieds pour changer de côté on peut se faire déséquilibrer. Du coup j'ai presque jamais changé de côté de pagaie. Niveau vitesse relevé GPS: 2.1 nœuds. En comparaison avec une 10' je fais du 2.8 nœuds, donc je mets 5min de plus par kilomètre. Rame takeoff Sur du mou où en 10' j'arrive à partir en forçant, là ça part pas. Mais mes compagnons en longsup non plus ne partaient pas (car ils forçaient pas outre-mesure et ils avaient raison vu qu'il suffisait d'attendre une série plus pêchue). Sinon dès qu'ils partaient je partais aussi. Donc je dirais qu'on est pas limité dans des conditions 'normales'. Surf Alors c'est léger sous les pieds, sensation shortsup, mais je m'attendais à que ce soit tourne plus court. Je pèse 72kg et forçait pas trop sur les jambes. A mon avis faut bourriner un peu plus ou être plus lourd pour la faire s'exprimer. Et puis j'ai pas mis non plus trop de poids sur l'arrière, je préférais mettre du poids sur le pied avant. Et les anciens propriétaires de cette board m'ont confirmé qu'il faut charger l'arrière pour tourner. Takeoff mousses Vu la stabilité du bouzin je pensais pas arriver à faire un takeoff dans les mousses. Et bien finalement si, ça le fait, faut juste bien ramer pour s'équilibrer. Cette caractéristique me servira pour le SUPfoil où on est plus à l'aise pour débuter en démarrant dans les mousses que dans la pente. Remontée au peak Je pensais me péter la gueule à chaque passage de mousse. Mais c'était sans compter sur le nez pointu et fin. On passe dans la mousse et si c'est pas trop gros on y survit (et mieux qu'avec ma 10' qui passe dessus la mousse). Mobilité sur le peak et attente Alors comme l’équilibre est instable, j'étais au final moins mobile au peak. Je m'explique: avec ma 10' je n'hésite pas à faire des pivot turn, puis peut bourriner à la rame pour bien me placer. Là vu que j'avais l'impression d'être sur des oeufs j'étais plus prudent et du coup au final moins mobile sur le spot. Et l'attente sans bouger est pas facile. Traversée dos à la houle C'est pas une board avec laquelle je ferais un downwind! Dos à de la houle qu'on ne surfe pas, c'est très difficile de gérer son équilibre. Au final j'avais la même vitesse que face à la houle, mais les jambes fatiguent deux fois plus. Rame prone Ramer en prone, une bonne solution pour reposer les jambes, on perd rien en vitesse par rapport à la pagaie, et sur une planche étroite ça marche bien. Mais qu'est-ce que ça fatigue les épaules, maintenant je me souviens pourquoi je préfère le SUP au surf! Logistique 7'10 qu'est-ce que c'est pratique: ça rentre dans la voiture sans prendre 4 places à elle toute seule, ça passe dans une cage d'escalier. Point important pour celui qui ne stocke pas sa board dans son garage et ne la transporte pas sur son toit.

surfpistols white water 8'5 x 34.0
Ajouté au quiver le 3 oct. 2019 - Avis du 3 oct. 2019 - modifié le 23 oct. 2019
Usage: Eau vive ; Surf vagues molles
Stabilité pour un gabarit ML (Intermédiaire) : Très bonne

En eaux-vives: Déjà il ne faut pas la confondre avec les deux version précédentes, là il s'agit bien de la 3ème version avec le maître-beau tout à l'avant pour un bon compromis maniabilité/stabilité. Attention les ailerons ne sont pas exactement comme sur l'illustration du site de surfpistols: en vrai ils sont pincés et plus longs avec un angle d'attaque important: dans les rivières alpines, hors crues, on touche facilement et lorsqu'on touche la planche s'arrête net. J'ai donc du les recouper pour avoir moins de profondeur et un angle d'attaque plus doux: moins de touchettes et des touchettes qui ralentissent au lieu de stopper la planche. Pour le reste, avec son rocker avant ET arrière, sa légèreté (double couche fusion, 8.7kg), et l'accastillage nécessaire (poignées latérales centrées), ça en fait une board plus joueuse que l'autre que j'ai (Aquadesign Cross). Par plus joueuse j'entends plus agréable et plus facile à manœuvrer. Dans les gros mouvements d'eaux, elle manquer de stabilité par rapport à l'AquaDesign Cross. Les riders débutants ont également du mal à la faire marcher dès la classe II en raison du row et du manque de stabilité. En balade: Pour se balader avec un enfant assis ou debout, très bien car c'est stable. Vitesse limitée par sa longueur. Je l'utilise aussi comme plate forme pour le snorkeling en famille où n'importe quelle board convient, mais celle-ci à l'avantage d'avoir des poignées latérales où les nageurs peuvent s'accrocher facilement. En surf: Étonnamment sur des petites vagues lentes, même avec les ailerons raccourcis, ça surf aussi bien si ce n'est mieux que ma RWP 10' x 30' x 4': je prends les vagues aussi facilement, puis une fois dessus ça ne part pas en crabe et ça tourne mieux. Mon hypothèse: en surf on est au planning, et avoir cette grosse spatule à l'avant ça la fait partir vite au planning, et l'arrière étroit fait que l'eau s'évacue rapidement. Du coup elle a un bon potentiel de vitesse au planning qui fait que le manque d'ailerons ne gêne pas une fois la vitesse acquise (donc elle ne part pas en crabe), et qui fait qu'on peut la faire tourner (le rocker et la longueur faible aident aussi). En revanche sur d'autres types de vagues ça ne marche pas du tout: j'ai essayé sur des vagues molles mais à période moyenne, donc qui demandent une bonne prise de vitesse pour démarrer: en take-off sur l'épaule pas possible d'accélérer assez, en take-off en zone de déferlement: pas réussi à bien me placer en raison de la prise au vent. Le look: Encore une tête de mort, c'est vraiment une manie dans l'industrie des sports nautiques! Après allez raconter aux badauds que c'est une activité douce et pas dangereuse... Et pour l'harmonie des couleurs on repassera. En revanche le rouge se repère loin en mer, bon point pour la sécurité (en plus de l'anneau de remorquage). Liens avec la marque: Surfpistols m'ont envoyé gratos 2 ailerons courts pour que je teste avec 4 et 5 ailerons.

aquadesign cross 9'4 x 36.0 - 260L
Ajouté au quiver le 15 mai 2017 - Avis du 15 mai 2017 - modifié le 16 mai 2017
Usage: Eau vive ;
Stabilité pour un gabarit ML (Intermédiaire) : Très bonne

Très bon shape pour l'eau vive conçu par Jeremy Laugerat: de la largeur pour la stabilité, du rocker avant pour passer les seuils et vagues de rivière, du rocker arrière et longueur courte pour la maniabilité. Épaisseur de 4''7, beaucoup mieux que les 6'' des concurrents: assiette plus facile à gérer, moins d'effet 'billot de bois'. Le nose est large, on se dit au début que du coup on va taper dans les vagues de rivière au lieu de les fendre comme avec un nose pointu. En fait le rocker fait que ça ne tape pas, et le gros nose fait un effet bouchon en réception de passage de seuils: le nez de la planche ne se fait pas enterrer, du coup on peut passer les seuils en gardant une position bien équilibrée, sans avoir à se mettre excessivement sur l'arrière (avec le risque de faire toucher les ailerons). C'est la raison principale pour laquelle j'ai acheté cette board plutôt que la 9'6 de RWP (sans compter l'accastillage et la triple peau). Accastillage bien pensé: poignées latérales CENTREES, et pas sur le tiers avant comme on le voit souvent, poignée avant et poignée arrière. Techno triple couche, donc ça doit être solide. Elle dispose d'un aileron central amovible qu'il ne faut surtout pas mettre en eau-vive (les 4 ailerons souples fixes suffisent amplement). En revanche pour la ballade, cet aileron est appréciable, il diminue beaucoup le row. On peut y asseoir un gamin sur l'avant sans que la planche ne s'enfonce de beaucoup vu la largeur du nez. Par contre ça ne va pas vite, par rapport à ma 10'x32''x4'' je perds presque un noeud de vitesse moyenne sur le plat. Mais ça reste agréable en balade, on n'a pas non plus l'impression de trainer de l'eau. En vagues pas encore testée. Pour les inconvénients: - la pompe fournie est naze: pas de double action, et elle a l'air fragile - les finitions sont loin du niveau de la concurrence (ma référence: redwoodpaddle): léger twist, texte pas droit, coutures des poignées apparentes, petits plis visibles au nose. Ça n'influence pas en navigation, mais ça donne l'impression d'une planche 'low-cost'. - poids de 15kg. Normal pour du triple couche, mais je me demande si elle est thermosoudée ou collée - aileron amovible à clavette et pas en USBox - valve sur l'avant du coup il faut rouler une première fois pour dégonfler, puis fermer la valve, dérouler et re-rouler dans l'autre sens. Sur mon autre SUP j'ai la valve à l'arrière c'est beaucoup plus pratique

redwood-paddle air 10'0 x 32.0 - 195L
Ajouté au quiver le 14 oct. 2016 - Avis du 16 mai 2017
Usage: Surf toutes conditions ;
Stabilité pour un gabarit ML (Intermédiaire) : Très bonne

Combinée avec la pagaie 3 parties fibre 2016 - En ballade avec un gamin (65+10kg=75kg total). Ça passe sans problème, je perds un demi-noeud par rapport à quand je suis seul. Avec 10kg de plus pas sûr. - En ballade seul (65kg). Ça glisse plus que ce que je pensais. En mer plate je fais du 3 noeuds en vitesse moyenne sur 1 mille. La pagaie fibre est vraiment agréable par rapport à une pagaie alu. - En surf. Je l'ai achetée pour le surf, car je ne voulais pas me ramener au boulot avec une planche sur le toit, donc gonflable obligatoire. Je n'ai pas un gros niveau donc pas de grosses exigences. C'est là que je trouve la planche le plus adaptée (bien sûr ça ne vaut pas une rigide). On arrive à faire mordre le rail, et surfer sur la trimline. - En eaux-vives. J'ai fait 4 rivières (classe II/II+). Ça passe mais on voit bien que ce n'est pas du tout son programme. Il faut commencer par changer l'aileron par un souple (facile grâce au boitier us-box). Niveau shape, il manque 5cm de largeur, un peu d'épaisseur et des poignées latérales. Et la pagaie fibre prend pas mal lorsqu'on touche les galets de fond de rivière, mais j'ai pu la protéger avec une protection de portière de voiture, ça marche bien. Donc pour moi: Les +: - la pagaie en fibres 3 parties (si commandée en pack) - le boitier us-box - la légèreté (1kg de moins que pas mal d'autres boards gonflables de même volume) - les 2 ailerons latéraux: en surf et en eaux vive ça stabilise bien la board (à comparer au décathlon ou gong qui sont en single) - le prix: il y a moins cher, mais on reste dans le raisonnable, surtout si achetée en pack. Bonnes finitions par rapport à AquaDesign que j'ai aussi. Les -: - accastillage minimaliste: poignée+crochet arrière+filet avant. Idéalement il faudrait rajouter des poignées latérales centrées pour l'eau vive et poignées latérales sur l'avant pour les enfants en passager. - délais de livraison un peu long si achetée en pré-commande, faut pas être pressé Les + et -: le volume pas très élevé est super en surf, mais du coup limite en ballade et en eaux vives. Mais on ne peut pas tout avoir. Donc pour moi ça correspond à mon programme initial: une planche qui rentre dans le coffre pour surfer pendant ma pause déjeuner. Avec en bonus une glisse correcte en ballade et une bonne pagaie, la possibilité de l'utiliser en eaux-vives à condition d'acheter un aileron souple, et la possibilité de l'amener en avion/train/bus.

Les autres planches que j'ai testées

aztron sirius 9'6 x 36.0 - 315L
Ajouté au quiver le 23 oct. 2019 - Avis du 23 oct. 2019 - modifié le 3 déc. 2019
Usage: Eau vive ;
Stabilité pour un gabarit ML (Intermédiaire) : Très bonne

Board prêtée par le surfshop Island Feeling Cannes. Mon expérience: j'ai navigué sur Ardèche, Argens, Brague, Durance, Eyrieux, Jerte, Loup, Siagne, Tiétar, Tormes, Var, Vésubie, Verdon. Les ailerons ------------ Gros défaut de cette planche: les ailerons sont une aberration: trop profonds, angle d'attaque trop important, et beaucoup trop à l'avant de la board. De toutes les rivière sur lesquelles j'ai navigué aucune n'est agréable à naviguer avec type d'ailerons dès que le débit est un peu faible: ça touche trop souvent (profondeur) et quand ça touche ça freine beaucoup la planche (forme), donc chute probable. Et puisqu'ils sont rigides, il vont casser facilement, prévoir un jeu de rechange (à voir si c'est facile à commander). En revanche s'il y a un débit moyen ou gros, pas de problème. Et puisque la planche a beaucoup de superficie de flottaison, ça touche quand même moins que ce que je pensais en voyant la planche de visu. J'ai même été agréablement surpris en l'utilisant dans du petit débit technique, ça marche mieux que ce que je pensais. Il y aussi le fait qu'une touchette d'ailerons qui sont sous les pieds me semble plus facile à gérer qu'une touchette d'ailerons à l'arrière de la planche. En revanche la bonne nouvelle c'est que les ailerons sont dans des boîtiers. Donc le mode d'emploi si vous voulez naviguer des rivières par petit débit: - mettez les ailerons au fond d'un tiroir pour la revente. - commandez 3 ou 4 ailerons à coller de 2'5 à angle d'attaque faible (normalement on les trouve en noir) - collez-les à l'arrière de la planche à la colle PVC en mettant des petits poids sur le pourtour des embases pour que le collage prenne bien - laissez sécher 12h Ainsi vous aurez une planche avec des ailerons qui touchent pas trop, la possibilité de lever les ailerons hors de l'eau grâce au rocker arrière, et des touchettes qui ne se traduiront pas systématiquement par une chute. C'est vrai que ça tournera moins bien à plat, mais en pivot turn, ça tournera aussi bien! Sinon je l'ai aussi essayé sans ailerons, elle perd un peu en stabilité et à un row insupportable. Mais pour passer des rapides sans fond occasionnellement, ça peut le faire. Sinon les clavettes des boîtiers d'ailerons ne 'cliquent' pas à tout les coups, seulement une sur deux marchait bien. Et puis quand elles 'cliquent' bien, c'est chiant à enlever. L'accastillage -------------- Je recommande d'ajouter des poignées latérales centrées (on en trouve à coller, par contre il faudra enlever un morceau de pad), c'est vraiment pratique pour sortir les planches larges de l'eau, et moi qui ait l'habitude d'en avoir, sur cette board ça m'a manqué. Sinon y'a tout le reste (filet, poignées avant et arrière, poignée centrale). La double chambre ----------------- Board pourvue d'une double chambre. Selon le vendeur qui m'a prêté la board c'est un choix de Aztron de mettre du double chambre sur toutes ses boards pour anticiper une directive européenne qui rendrait obligatoire le double chambre. Mais ça m'étonnerai que cette directive s'applique en rivière. L'avantage c'est que vous pourrez sortir des 300m, et que la double chambre donne une forme légèrement creuse à la board pas désagréable et une rigidité élevée. En revanche ça lui ajoute 4kg en poids, qui se sentent bien lors des portages, et ça la rend très très pénible à plier. A noter que sur la planche que j'ai eu il y a avait une fuite entre les deux valves, mais comme c'était une board de test, c'était peut-être du second choix. Outline, épaisseur, rocker -------------------------- Rocker avant et arrière bien présent, donc planche bien maniable. Nez pointu, perso je préfère, en surf de statique c'est plus pratique, lorsqu'on touche, moins de prise dans l'eau. Mais vu le rocker on touche pas souvent de toute façon. Arrière standard, large mais sans excès. Board large donc très stable, on est sur du 36' Epaisseur de 6'. Alors souvent je trouve que 6' donne un effet 'billot de bois'. Mais là je ne l'ai pas ressenti sur cette board, peut-être compensé par le rocker, ou alors c'est parce que j'ai amélioré mon équilibre. L'autre avantage du 6' c'est que l'eau ne monte pas facilement dessus. En slalom --------- Pour lui donner toutes ces chances j'ai testé cette board en slalom en premier. Et c'est vrai que dans ce contexte elle marche très bien: elle tourne à plat aussi vite que l'AquaDesign Cross en virage pivot. On affronte les cisaillements sans soucis c'est stable. Par contre en revoyant la vidéo j'ai remarqué que j'avais moins de glisse qu'avec l'aquadesign cross. J'ai aimé --------- + Le concept d'ailerons avec boîtier, pratique on peut les enlever/remettre facilement + Le nez pointu + Le rocker arrière et avant généreux + Le prix: 420 eur en promo avec pompe et pagaie alu J'ai pas aimé ------------- - Les ailerons beaucoup trop sur l'avant - Les ailerons trop profonds et trop agressifs - La double chambre qui donne du poids et rend la board très difficile à plier Dernier point je n'arrive pas à ranger la board dans le sac, mais peut-être que le magasin qui me l'a prêtée pour essai s'est trompé de sac. Vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=rP0T7Pmsku8

surfpistols white water 8'6 x 34.0 - 250L
Ajouté au quiver le 28 nov. 2018 - Avis du 28 nov. 2018
Usage: Eau vive ;
Stabilité pour un gabarit ML (Intermédiaire) : Très bonne

Testé sur de l'eau vive facile (classe I en moyennes eaux). A re-tester sur un rapide classe 3, et également sur des passages en force en basses eaux, et bien sûr en vague statique mais je suis confiant. Excellente maniabilité, tout en gardant une bonne stabilité. Par rapport à l'AquaDesign Cross 9'4, je la trouvais beaucoup moins pataude, et n'ai pas eu l'impression qu'elle manquait de stabilité. Le truc un peu bizarre sur cette planche c'est que tout le volume est sur l'arrière, il faut donc mettre les pieds à 20cm environ de la poignée centrale. D'ailleurs la board a le défaut d'avoir la poignée centrale qui n'est pas au centre de gravité: pas pratique pour les portages à moins d'avoir un petit sac à l'avant. Mise à part ce petit problème l'accastillage est bien pensé: poignés avant, arrière, centrales, et latérales centrées, filet un poil petit, ailerons parallèles (donc qui traînent moins d'eau que des ailerons pincés) qui sont un tout petit peu trop long et avec un angle d'attaque trop prononcé à mon goût, mais comme il y a un bon rocker arrière, on peut faire se lever les ailerons. Par rapport a la NRS Whip 7'6 je l'ai trouvée aussi maniable, mais moins casse gueule, avec plus de drive. Avant pointu avec du rocker. Le nose pointu enfourne plus facilement mais ressort plus vite qu'un nose rond. Perso au final je préfère le nose pointu. A mon avis un bon choix pour celui qui veut une board d'eau-vive joueuse, mais sans aller dans les extremes.

red-paddle-co ride 9'8 x 31.0 - 193L
Ajouté au quiver le 22 nov. 2018 - Avis du 22 nov. 2018
Usage: Eau vive ;
Stabilité pour un gabarit ML (Intermédiaire) : Très bonne

Test en eaux-vives (c'est pas son programme): stabilité ok pour classe I et petit II, en revanche dès qu'on a des cisaillements un peu violents, ça devient difficile: peu épaisse => l'eau monte facilement dessus, rocker limité => enfournement facile, largeur limitée (31') => stabilité limitée (malgré le maître beau avancé), ailerons collés 4' (à vue de nez) avec angle d'attaque important => on touche facilement si le niveau d'eau est faible et lorsqu'on touche on tombe. Par contre comme c'est une planche assez courte, peu épaisse et légère, c'est très joueur et maniable. Malgré son manque de rocker elle surf bien les vagues statiques. Le faible poids fait que c'est un plaisir dans les portages. Filet de portage généreux et proche du centre de la board: très bien à priori (lors du test je n'avais pas de chargement). Les lattes latérales apportent un bon supplément de rigidité. A mon avis en surf elle doit etre pas mal

redwood-paddle air pro 9'6 x 36.0 - 293L
Ajouté au quiver le 16 mai 2017 - Avis du 16 mai 2017
Usage: Eau vive ;
Stabilité pour un gabarit ML (Intermédiaire) : Très bonne

Testée en eaux-vives sur du classe II (cf. vidéo en bas de cette page). La largeur donne de la stabilité, appréciable en eaux-vives. L'épaisseur rend la planche très rigide, et empêchent les petites vagues de rivière de monter sur la planche. Cependant 6'' c'est beaucoup et il y a un petit effet 'billot de bois', c'est à dire qu'on contrôle moins bien l'assiette qu'avec une 5''. Construction thermoformée très légère, je crois que la planche fait 9kg. Finition soignée. Boitier USBox. Au niveau des inconvénients: l'accastillage est spartiate pour l'eau-vive: juste une poignée centrale, et le simple peau est peut-être un peu limite pour l'eau-vive. Je pense que la nouvelle version avec une épaisseur de 5'' et des petits ailerons en quad, doit être mieux. Pas testée en vagues et ballade.

gong nfa 4 11'0 x 30.0 - 174L
Ajouté au quiver le 16 mai 2017

Mes pagaies

Redwood-paddle Travel (Je l'ai) - [avis du 4 nov. 2016] :
Programme: Eau-vives, surf, ballade Longueur: ma taille + 30 cm Modèle: RWP Travel 3 parties rouge En ballade: top, beaucoup mieux qu'une alu En surf: top, j'enlève 3cm de longueur Dans le coffre: super pratique car 3 parties Dans le sac du paddle gonflable: ca rentre, mais pour l'avion doit falloir ajouter des protections En eaux-vives: la pale prend pas mal, il faut penser à la protéger, je mets la meme longueur qu'en surf

Votre SUP shop à Frejus

Freerdide
Info Partenaire: SROKA
info partenaire: sroka

© Standup-guide.fr Tous droits réservés : Toute rediffusion, sous quelque forme, même partielle, est interdite sans notre autorisation.