Info pratique > entrainement : Resistance au froid

--- Mis à jour par Laurent, Le Mercredi 10 Mars 2021 à 00:24

Spécial hiver: 12 conseils d'expert pour ne pas avoir froid en paddle

Ramer en hiver

L'hiver est là. L'eau et l'air se refroidissent. Il faut se motiver pour aller ramer.

Nous ne sommes pas égaux contre le froid. Il y a ceux qui restent pieds nus, sans sourciller, dans une eau à 10°C et ceux qui ont les doigts bleus au bout d'une demi heure malgré les moufles.

La bonne nouvelle, c'est qu'en stand up paddle on a beaucoup moins froid que dans les autres sports nautiques. En surf, on est immergé dans l'eau, il faut passer sous les vagues, ramer avec les mains, attendre... En windsurf, en kite ou en wing, le vent diminue la température ressentie et les mains sont très exposées.
A l'opposé, le stand up paddle se pratique plutôt à l'abri du vent, on passe peu de temps dans l'eau et on est toujours en mouvement.

Du coup, si vous êtes surfeurs ou windsurfeurs et que vous avez du mal à pratiquer l'hiver, le stand up paddle peut être une bonne solution pour se maintenir en forme.

Vous êtes motivé ? Voilà nos dix conseils et astuces pour continuer à aller à l'eau tout l'hiver et bien vivre l'exposition au froid :

1: Travailler sa résistance au froid

Désolé, notre premier conseil n'est pas de filer aller acheter une nouvelle combinaison mais bien de vous habituer au froid. Pour y arriver, la première technique est de continuer à aller à l'eau avec régularité.
Pour les plus courageux, la douche froide quotidienne est un bon entrainement. En plus, elle a des vertus thérapeutiques...

La douche froide : Si la première douche froide est un peu dure, on s'habitue vite et cela devient même agréable ! La douche froide se pratique plutôt le soir, elle permet en plus de redescendre le corps en température et facilite l'endormissement. Commencer la douche à l'eau chaude, se savonner et se rincer. Une fois rincé, respirer profondément avec calme (expirer tout son air et inspirer lentement) ... et commuter sur "eau froide" sans transition. Commencer par les jambes, puis les bras et finir par le torse. Vous aller adorer.

Mon petit secret : à la fin de la session, j'aime bien enlever le haut de ma combinaison et m'immerger quelques secondes. Avec ce type d'habitude, une petite entrée d'eau par le col lors d'un brassage en règle ne vous fera plus sourciller...

2: Arriver le corps chaud

On évite de regarder le spot pendant 10 minutes en T-shirt avant de se décider.

On privilégie :

  • Se couvrir lors du trajet aller pour emmagasiner de la chaleur.
  • Une fois arrivé, enfiler sa doudoune et aller checker le spot en trottinant, histoire de commencer l'échauffement.

3: S'équiper sans se refroidir

On évite de passer 10 minutes à enfiler sa combinaison pieds nus sur un sol glacé, garé à l'ombre et dans le vent.

Pour ne pas se refroidir, en enfilant sa combinaison, chacun à sa technique :

  • Se garer au soleil face au vent pour pouvoir se changer à l'abri du coffre.
  • Se changer aussi vite que possible.
  • Trouver ou créer une petite zone propre et isolée du sol pour pouvoir enfiler sa combi rapidement et garder les pieds propres. On peut utiliser un caillebotis en bois, un tapis de voiture en caoutchouc ou trouver une zone avec du gazon.
  • Les contorsionnistes et les propriétaires de fourgon peuvent se changer dans leur véhicule.
  • Les pudiques peuvent utiliser un pancho.
  • Arriver en combi et repartir en combi. Les voitures n'aiment pas à la longue. On finit par avoir le fond du pantalon humide les jours où on n'est pas en combi. Mais pour ceux qui habitent près du spot, ca peut être une option.

4: Préchauffer sa combinaison

Qui a déjà oublié sa combinaison pas rincée et pleine de sable dans sa voiture toute la nuit... et a du l'enfiler au petit matin ?! Mais même le garage peut être glacial l'hiver.

C'est quand même plus agréable d'enfiler une combinaison sèche.

Pour une combinaison bien sèche à l'intérieur, il faut la faire sécher dans un lieu ventilé à l'envers sur un cintre ergonomique.
(A lire aussi : Nos conseils pour bien entretenir sa combinaison)

Si vous laissez votre combinaison au garage, pour la préchauffer, on peut juste la laisser dans une pièce chauffée une petite demi-heure avant de partir.

Pour les geeks, il existe des cintres chauffant pour combinaison. Mais si vous avez une combinaison d'hiver avec de la polaire (ou une autre couche hydrophobe) à l'intérieur et que vous la laissez à l'envers, ca n'a pas grand intérêt.

5: Uriner AVANT d'enfiler sa combinaison

Le froid donne envie d'uriner. C'est physiologique. On ne va pas en débattre. Avant d'enfiler la combi, c'est mieux !

Ceci dit, pisser dans sa combinaison n'est pas un drame et cette idée ne doit pas empêcher de bien s'hydrater avant la session.

6: Bien s'échauffer

Là encore, à chacun sa technique et son rituel. L'important, en particulier lorsqu'il fait froid, est de ne pas se mettre dans le rouge au moment où on se met à l'eau.

On évite de sprinter direct avec un(e) ami(e) ou en passant une barre difficile.

On peut s'échauffer sur la plage avant de se mettre à l'eau ou on peut se mettre à l'eau direct et s'échauffer en démarrant doucement.

7: Pratiquer au moment le plus chaud de la journée

L'été, on évite l'heure de midi pour limiter son exposition au soleil et on essaye plutôt de profiter des belles lumières du matin ou du soir. L'hiver, c'est l'inverse. On privilégie les heures les plus chaudes de la journée. Les écarts de température de l'air peuvent être très important entre le matin et l'heure de midi.

8: Déjeuner léger et pratiquer à un minimum de distance des repas

On évite le cassoulet une demi heure avant la session! Oui la lutte contre le froid augmente la dépense énergétique. Mais pas d'inquiétude, la plupart d'entre nous dispose des réserves pour faire face. Donc on évite d'être en pleine digestion au moment de l'effort (la digestion demande de l'énergie).

Si on recherche une alimentation qui améliore la résistance au froid, on peut noter que les oméga 3 participent à la production de chaleur de l'organisme par augmentation du métabolisme cellulaire (thermogenèse). Les bonnes sources d'omega 3 sont les petits poissons gras (sardines, maquereaux), les huiles de colza et de lin, les noix.

L'important reste d'avoir une alimentation et une hydratation équilibrée.

A lire aussi : Notre dossier sur l'alimentation du sportif

9: S'hydrater

Ca n'augmentera pas votre résistance au froid mais c'est important de bien s'hydrater avant et après la session en hiver. Le néoprène n'est pas respirant et à ramer on transpire...

A lire aussi : Nos conseil sur l'hydratation

10: Bien s'équiper

On l'a dit en introduction, dans la plupart des conditions, on a moins froid en stand up paddle qu'en surf, en kite, en wing ou en windsurf. Et pour ceux qui pratiquent le stand up paddle en mode balade sportive, on est finalement plus proche du jogging que du surf. On a vite chaud. Ca ne veut pas dire qu'il faut aller ramer en short !

Pour ceux qui pratiquent en mer, en SUP surf, en downwind ou qui partent en balade loin des côtes, en dehors du confort, la combinaison en néoprène est un élément de sécurité contre l'hypothermie. Il faut toujours penser qu'on peut se retrouver séparé de sa planche et devoir rejoindre la côte à la nage. Un bon leash n'est pas une option en hiver.

Pour lutter contre le froid, on ajoute à la combinaison en néoprène :

  • des chaussons en néoprène
  • une cagoule ou un bonnet en néoprène
  • des moufles ou des gants en néoprène

On évite la pagaie en alu qui brule les mains par grand froid. Et on privilégie les pagaies en fibres de verre ou carbone.

Si on rame en balade sportive dans les canaux ou à moins de 50 mètres de la côte, on peut (si on préfère) ramer en short ou en legging.

11: Respirer profondément

Vous avez encore froid ? Respirez profondément et calmement. Expirez bien tout l'air de vos poumons, inspirez par le nez. Détendez-vous. Le froid c'est aussi psychologique. imaginez vous aux caraïbes, sentez cet air chaud et humide qui entre dans vos narines...

12: Ramer plus fort

Vous avez encore froid ? Ramez plus fort nom de xxx?xx! Ca va vous réchauffer.

13: Allez vous coucher

Non ce n'est pas hors sujet !

Vous avez encore froid ? Peut être êtes vous malade ou fatigué ? Allez vous coucher tôt ce soir, ca ira mieux demain.

Un sommeil de qualité aide à bien lutter contre le froid.


Jeu: L'avis du mois
Grand jeu standup-guide
Info Partenaire: Lozen
Lozen
Info Partenaire
annonce redwood


et aussi dans la rubrique info pratiques:


© Standup-guide.fr Tous droits réservés : Toute rediffusion, sous quelque forme, même partielle, est interdite sans notre autorisation.