Info pratique > gonflable : Construction

--- Mis à jour par Laurent, Le Lundi 24 Août 2015 à 13:18

Construction des SUP gonflables

Les SUP gonflables n'ont pas de structure rigide. Entre la peau du dessus (le pont) et celle du dessous (la carène), un maillage très fin en fils de polyester permet de retenir la peau au gonflage. Ce maillage structure et rigidifie l'ensemble une fois sous pression et permet d'avoir un SUP qui ne ressemble pas à un ballon. C'est la technique dite du drop stitch.

Sur cette image, la peau est transparente. On visualise les fils de nylons à l'intérieur

Simple ou double couche

La peau est en simple, double ou triple couche de toile PVC renforcée et enduite.

Différentes techniques sont utilisées pour éviter que la planche ne vrille, renforcer et rigidifier au maximum l'ensemble tout en contenant le poids: Bande de compression latérales, renfort au niveau des rails, lattes rigides à insérer, bandes de PVC collées sur le pont dans la longueur, utilisation de PVC allégé...

Quelques remarques:

Détail de construction d'un SUP star-board

Une bosse sur mon gonflable

Il est normal d'avoir une petite bosse sur la carène au niveau de la valve de gonflage puisque il ne peut pas y avoir de drop stitch à cet endroit. (idem au niveau du pieds de mat pour les planches équipées).

PV=nRT

Pour ceux qui ont oublié leur cours de physique, l'idée est que quand la température monte, la pression monte. Donc si vous avez gonflé à bloc votre planche à 6h du matin et que vous la laissez en plein caniard à l'heure du déjeuner...

Une planche dont le drop stich est complètement déchiré

Aller + loin:
Publicité
annonce redwood


et aussi dans la rubrique info pratiques:


© Standup-guide.fr Tous droits réservés : Toute rediffusion, sous quelque forme, même partielle, est interdite sans notre autorisation.