Info pratique > voyage : Avion et sup

--- Mis à jour par Laurent, Le Mercredi 13 Avril 2016 à 18:42

10 conseils pour prendre l'avion avec un SUP rigide

Prendre l'avion avec un SUP rigide est toujours assez compliqué surtout lorsqu'on habite en province. Voilà quelques conseils pour ne pas faire vivre un enfer à ceux qui vous accompagnent...

SUP dans l'avion

1 Envisager les alternatives

SUP gonflable, location, achat sur place, fret... A lire, "les alternatives pour voyager léger"

2 Choisir la bonne compagnie aérienne

Les compagnies aériennes ne sont pas équivalentes pour le transport des bagages hors format. On trouve grossièrement 3 politiques: gratuit, payant et non pris en charge.

Sur certaines compagnies, il faut pré enregistrer son bagage ou demander une autorisation préalable. Il faut donc bien vérifier la politique de la compagnie concernant les bagages hors format lorsqu'on prend son billet.

3 Vérifier qu'il n'y a pas d'embargo sur les planches de surf

Sur certaines destinations, il y a des embargos sur les planches de surf à certaines époques. Un point à vérifier avant de partir...

4 Prendre le vol le plus direct possible

Chaque changement augmente le risque de casse et de perte des bagages. Si c'est possible, il est donc préférable de payer un peu plus cher pour avoir un vol direct.

5 Bien choisir son mode de liaison intérieur

Les vols internationaux relient en général une capitale à une autre. Il est donc souvent nécessaire d'envisager un mode de transport en amont et en aval.

6 Choisir sa destination en fonction des vols

Pour éviter les galères de pré acheminement ou de changement, une solution est de choisir sa destination en fonction de l'offre en vol direct de son aéroport de province. Bien sûr le prix des vols de province est plus cher qu'un départ de Paris mais entre le temps gagné et le stress épargné ce peut être une bonne option. Autre avantage, toutes les formalités de contrôle et d'enregistrement de bagages sont plus simples dans les petits aéroports.

7 Prendre le SUP le plus petit et compact possible

Lorsqu'on voyage avec une planche de surf ou de SUP, chaque centimètre gagné simplifie les choses. Les planches ultra compactes type "porte", tomo, ou mini-simmons sont donc une bénédiction en voyage. Il faut bien sûr avoir le niveau et l'envie de ramer sur ce type de planche.

Voir notre sélection de planches ultra compacte.

8 Bien préparer son boardbag

Sans être paranoïaque, voilà ce qui pourrait arriver à votre planche dans son sac lors de son transport en avion:

On peut aussi tomber sur un bagagiste qui pratique un sport nautique et qui traitera les boardbags avec la délicatesse et l'attention nécessaire - c'est plus probable en Australie ou en Californie qu'à Paris... Le mieux est de s'attendre au pire et de préparer son sac en conséquence.

A lire: Préparer son boardbag dans les règles de l'art

9 Prendre un kit de réparation

Pendant le transport ou une fois sur place, un SUP ou une pagaie peut prendre un pet. Voyager avec un kit de réparation permet de faire face.

Dans les indispensables:

10 Prendre des sangles

Une fois à destination, on peut être amené à attacher son SUP sur le toit d'un tuck-tuck, d'un taxi, d'une voiture de location ou d'un bus. Lors du transport, on peut attacher les sangles autour du boardbag pour bien arrimer son contenu.

Et Brûler un cierge

L'efficacité n'est pas prouvée, mais on peut aussi brûler un cierge avant de partir pour mettre toutes les chances de son coté....

Aller + loin:
Publicité
annonce ozen


et aussi dans la rubrique info pratiques:


© Standup-guide.fr Tous droits réservés : Toute rediffusion, sous quelque forme, même partielle, est interdite sans notre autorisation.