Info pratique > sup : Secu en eau vive

--- Mis à jour par Laurent, Le Vendredi 19 Mai 2017 à 15:28

Sécurité en eau vive

La pratique du stand up paddle en eaux vives se développe avec l'arrivée des SUP gonflables. Connaître les dangers du parcours et être équipé du matériel adapté sont des préalables avant de se lancer.

le stand up paddle en rivière

Mise en garde: Les conseils donnés dans cet article sont des règles de sécurités élémentaires pour la pratique du SUP en eau vive. Ils ne sauraient remplacer les connaissances et l'expérience que sauront vous transmettre les enseignants professionnels des sports d'eau vive (nage, kayak, SUP)

Un parcours adapté au niveau du groupe

Les eaux vives sont classées en fonction du cours de la rivière et des difficultés du parcours.
  • Classe I : facile (cours réguliers, petites vagues, petits remous, obstacles simples)
  • Classe II : moyennement difficile
  • Classe III : difficile
  • Classe IV et plus : Inadapté au SUP - pour les experts uniquement

Repérage et préparation du parcours

Pour chaque rivière, il existe des guides papiers ou en ligne qui permettent de préparer sa descente:
  • Identifier le niveau de difficulté du parcours, les points de repères et les passages difficiles.
  • Si possible repérer à pieds les passages les plus difficiles.
  • Consulter les horaires de lâcher d'eau des barrages

Eau Vive Nage

Connaissance des eaux vives

Navigation en groupe


Matériel adapté

Equipement de sécurité en rivière

Le Casque pour le stand up paddle en rivière
  • Protection thermique adaptée à la température de l'eau et du temps (combinaison néoprène contre le froid ou lycra contre le soleil)
  • Casque, gilet et chaussure ou bottillon en néoprène
  • Pas de leash ou un leash court attaché à la taille avec largeur d'urgence (voir notre article sur le leash en eaux vives)
  • Suivant la difficulté du parcours, on peut ajouter genouillères, coudières et protèges tibias.
  • Un téléphone dans une poche étanche.

Et un peu d'humilité...

Etre conscient de son niveau. Il n'y a pas de honte à passer un obstacle à genoux sur sa planche ou à le contourner à pieds.

L'important, c'est d'être entier et avec le sourire à la fin du parcours!

Exclusif sur standup-guide
cote argus
Publicité
annonce Aquadesign


et aussi dans la rubrique info pratiques:


© Standup-guide.fr Tous droits réservés : Toute rediffusion, sous quelque forme, même partielle, est interdite sans notre autorisation.